Aller en hautAller en bas

Tous les groupes sont ouverts, mais nous avons besoin de city s'il vous plait :p

Partagez | 
 

 sleepy + naoko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Henshin : Panthère de Chine
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 97
MessageSujet: sleepy + naoko   
Jeu 14 Sep - 0:13
Voir le profil de l'utilisateur

Sleepy


ft. naoko


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



La nuit était le moment que Liuxing préférait.
Peut être parce qu’avec ses études en astronomie, le jeune homme se devait de maintenir des horaires qui pouvaient sembler inhumains à la plupart des jeunes adultes sortant tout juste de l’adolescence, et qu’il s’y était habitué rapidement.
Ou peut être simplement parce que depuis tout petit, la nuit ne lui rappelait rien de plus que le calme, et les meilleurs moments de sa vie, quand il avait gambadé avec son frère sous la forme d’une petite panthère de chine, batifolant dans les forêts de bambous et regardant le ciel au dessus d’eux.
Peut être était ce parce que cela lui rappelait les moments passés avec son père dans son laboratoire, le doux bourdonnement de sa voix roque. Ou le clapotis de la fontaine de sa mère, qu’il entendait depuis sa fenêtre.

La nuit lui donnait la sensation d’être de retour chez lui. D’être de nouveau entouré de sa famille.

C’était un peu exagéré, évidemment, car le jeune homme avait eu le temps de former sa propre petite famille, ici, à Mahae. Il y avait évidemment sa grand mère, la louve fière veillant sur son fils adoptif Xiao Lu pendant ses semaines chargées à l’institut. Il y avait Seol Han et San Ji, qui avaient fait, bon gré mal gré, leur petit chemin dans son coeur et s’étaient imposés comme des membres à part entière de son quotidien, malgré leurs chamailleries incessantes.
Il aimait passer du temps avec eux. Ils étaient tous aussi différents que complémentaires, et doucement, Liuxing commençait à reprendre un peu goût à quelque chose en dehors de l’éducation de Xiao Lu, et de ses études.

Mais même si il appréciait la nouvelle excitation dans sa vie, il aimait toujours venir s’installer à la bibliothèque jusque tard dans la nuit pour travailler sur sa thèse, passant des heures devant l’ordinateur, lunettes sur le nez, entrain de faire des recherches sur des travaux antérieurs sur les trous de verre et les astéroïdes.
Son sujet de recherche était passionnant mais fastidieux et il savait qu’il faudrait une vie entière pour déchirer le mystère de l’espace et des étoiles, mais il avait depuis longtemps signé pour cela.
Il savait aussi que pour être pris au sérieux dans le domaine, il devait se débarasser de son statut d’étudiant : de poser et de faire valider sa première thèse pour pouvoir enseigner et se concentrer sur la chose qui le passionnait le plus.

“Foutu Sirius.”

Grommella le chinois, son accent se faisant plus fort et son coréen plus faible avec les heures qui passaient. Il était le seul encore accoudé à cette table, dévisageant son écran avec un telle intensité qu’il aurait du exploser, et son mal de tête grandissant de minute en minute.

“Juste cinq minutes…”

Il retire ses lunettes et frotta ses yeux, posant son menton sur sa main, s’autorisant quelques minutes de repos après avoir validé sa page.
Quelques minutes semblèrent passer plus lentement que prévu, car une main se posa soudainement sur son épaule, le faisant sursauter et le sortant de son lourd sommeil.

“mmrrdffff”
Code by Joy

_________________

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Atmosphere
The night asks how I’m doing, then the red camellia that resembles you gets jealous.
Your sweet lips dazzle and shine causing waves to rise in my sleeping heart.
avatar
Invité Invité
MessageSujet: Re: sleepy + naoko   
Jeu 21 Sep - 22:33
SleepyVoilà plusieurs heures que je n'arrête pas de tourner, et me retourner encore et encore dans mon lit. Je n'arrête pas de repenser à ce qui s'est passé dans la forêt... Ce sale coup que m'a fait Seol Han a éveillé plusieurs mauvais souvenirs et visages que je m'étais forcé à oublier, ou presque du moins, afin de passer de bonnes nuits ainsi que de bonnes journées. Mais plus rien n'y fait, tous ces vieux fantômes me sont revenus et il m'est désormais impossible de fermer l’œil. Je finis par soupirer, allumant ma lampe de chevet et d'enfiler mes lunettes de repos histoire d'éviter un futur mal de tête. Je pourrais peut être lire pour essayer de m'endormir, mais j'ai finis tous mes livres et j'ai oublié d'aller m'en acheter un nouveau. Je soupire encore, puis me lève afin d'aller enfiler un gilet tout aussi noir que mes autres vêtements amples que je porte et qui me servent de pyjama. Mes pas me dirigent vers la porte de ma chambre où j'enfile des sandales avant de sortir, une lampe torche à la main afin d'entamer une petite ronde dans les couloirs de l'internat.

Je fais d'abord le tour de l'aile Est, qui est celle des Okamis. Vu l'heure qu'il est, je dois être le seul surveillant à faire des rondes, vu que normalement la prochaine est dans à peu près une heure. Alors je fais tous les coins, recoins et cachettes, connaissant les lieux par cœur. Vous savez, en dis-sept ans de travail ici, j'ai eu le temps d'en découvrir des choses. Je regarde partout où il est possible de se cacher, car beaucoup d'élève essaient tout de même de sortir ou bien même de rentrer la nuit malgré le couvre feu. Une fois l'aile Est fait, je m'apprête à retourner dans ma chambre mais finis vite par faire demi-tour. Même si je ne suis pas sensé la surveiller... Je ne peux m'empêcher d'y aller, et puis ça ne leur fera rien de mal à ce que je surveille un peu les deux ailes, non ? Je regarde chaque recoin tout comme j'ai fais précédemment, et lorsque je me dirige vers la bibliothèque je vois que la lumière est encore allumée. Je penche un peu la tête, avant de m'aventurer dans la pièce.
De toute façon, chez les Haganes il n'y a qu'un seul élève que je connais qui serait capable de rester aussi tard pour un projet. C'est sûrement Liu Xing. C'est d'ailleurs un des seuls Hagane qui n'essaie pas de me faire de sale coup... Ou de m'agresser dans une forêt.

J'éteins ma lampe, me dirigeant vers l'espace informatique de la bibliothèque. Regardant un peu partout autour de moi, mes yeux finissent par tomber sur cette tête brune éclairée par l'écran de son ordinateur. Je souris un peu en le voyant, puis m'approche de lui avant de poser délicatement ma main sur son épaule. Je grimace un peu en le voyant se réveiller si soudainement en se frottant les yeux tout en grognant suite à ce réveil fort peu agréable. Un petit sourire apparaît sur mon visage alors que je regarde mon vis-à-vis visiblement fatigué.

"Tu devrais aller te reposer un peu, tu sais... C'est important ça aussi."

Cet élève est ici depuis sept ans, et étant donné qu'il est adorable et gentil, je m'entend très bien avec lui. Je sais qu'il aime beaucoup l'astrologie et que ses projets lui tiennent à cœur, mais il oublie souvent de se reposer et c'est plutôt dommage...

"C'est bien de travailler, mais il faut aussi songer à se reposer afin d'être plus efficace."
©️ 2981 12289 0
avatar
Henshin : Panthère de Chine
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 97
MessageSujet: Re: sleepy + naoko   
Mar 26 Sep - 10:08
Voir le profil de l'utilisateur

Sleepy


ft. naoko


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Liu Xing était un oiseau de nuit. C’était connu par tout le monde à l’institut. Si au début ses professeurs avaient toujours rechigné à l’idée de le voir travailler jusqu’à des heures incompréhensibles pour le trouver constamment entrain de dormir à des moments de la journée inappropriés. Puis avec les années et constatant que le jeune homme était sérieux et après plusieurs années en tant que tête de sa classe, les professeurs avaient fini par s’habituer à ses habitudes étranges, d’autant plus maintenant qu’en tant que doctorant, le jeune homme bénéficiait de plus de liberté que les plus jeunes étudiants, ce qui ne l’empêchait pas de passer beaucoup trop de temps à la bibliothèque, vivant avec les étoiles et se penchant sur un nombre incalculable de livres pendant des heures, tentant de déchiffrer des textes hermétiques pour y adapter son raisonnement.

La théorie était une partie du travail d’astrophysicien avec laquelle le jeune homme avait une drôle de relation. Il avait toujours été à l’aise derrière une pile de livre, essayant de résoudre des lignes de calcul comme on craquerait une ligne de code pour hacker un savoir. Au bout d’un moment, cependant, le jeune homme était frustré. Et quand il était frustré, Liu Xing n’arrivait plus à se concentrer, ce qui l’ammenait encore une fois aujourd’hui à cette sieste effectuée dans une position particulièrement douloureuse, sa tête reposant contre son menton, menacant de tomber sur la table à chaque instant.

Jusqu’à ce qu’une main sur son épaule ne le sorte brusquement de son sommeil. L’esprit encore embrumé, Liu Xing se tourna vers l’intru, se tenant près à lui passer le savon de sa vie, jusqu’à ce qu’il reconnaisse le visage de Naoko, et que ses épaules ne se détende. Un de ses rares sourires sincères s’échappa de ses lèvres à l’intention du plus vieux.
Durant les sept années que le jeune homme avait passé dans cet institut, Naoko avait toujours été là, comme si il faisait partie des meubles.
Beaucoup d’élèves ne le considéraient pas beaucoup plus qu’un meuble, d’ailleurs, ce que Liu Xing ne comprenait pas.

L’homme était actuellement très intéressant, ayant vécu à une époque qu’il n’avait pas connu, étant observateur et calme. Ce qui était une qualité indéniable pour quelqu’un d’aussi sensible que Liu Xing.

"Tu devrais aller te reposer un peu, tu sais... C'est important ça aussi."

Naoko a toujours été là pour le réveiller quand Liu Xing s’endormait dans la bibliothèque. C’était presque un rituel. Et à chaque fois, le plus vieux lui disait la même chose, tout en sachant bien évidemment que le chinois n'écoutait très certainement pas son conseil et qu’il reviendrait.

"C'est bien de travailler, mais il faut aussi songer à se reposer afin d'être plus efficace."

C’était bien une chose qu’on lui avait dit et répété, mais il semblerait que le jeune homme soit plus efficace alors qu’il tombait de fatigue, pensa t’il en voyant qu’il avait écrit plus d’une dizaine de pages en quelques heures.
Un résultat qui méritait amplement quelques heures de sommeil bien mérité. Il sauvegarda sa page et éteignit le poste.


“Vous avez raison. Mais la nuit c’est le seul moment ou je peux travailler sans être constamment dérangé par le bruit… Ca piaille beaucoup les jeunes par ici.”

Il fronça les sourcils, son air contrarié étant plus adorable que menaçant. “Merci, Naoko-san.” Conclut en se redressant. “On peut marcher ensemble ?” demande le jeune homme en haussant les sourcils, passant son sac sur son dos.
“Comment allez vous, depuis le temps ?” demanda t’il sincèrement alors qu’il se dirigeaient vers la sortie de la bibliothèque, passant sa main dans ses cheveux noirs.

Code by Joy

_________________

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Atmosphere
The night asks how I’m doing, then the red camellia that resembles you gets jealous.
Your sweet lips dazzle and shine causing waves to rise in my sleeping heart.
avatar
Invité Invité
MessageSujet: Re: sleepy + naoko   
Dim 15 Oct - 10:53
SleepyJe ne compte plus les fois où j'ai dû réveiller le jeune homme en pleine nuit. D'ailleurs, à chaque fois que je le vois dormir à la bibliothèque, il est toujours dans des positions fortes peu confortables. Dormir le menton appuyé sur la paume de la main, c'est une très bonne idée pour avoir des courbatures au niveau du cou et des épaules au moment du réveil. Mais disons que depuis sept ans, j'ai pris l'habitude de le réveiller afin de lui dire d'aller se reposer. En même temps,
je dois bien être le seul à essayer de le réveiller délicatement je pense... Les professeurs et autres surveillants se sont peut être habitués à son train train quotidien, ils trouvent toujours ça bien étrange tout de même.

Je dois bien avouer qu'au début, moi aussi je trouvais ça plutôt surprenant. D'ailleurs, si je me souviens bien, la première fois que je l'ai réveillé je me suis légèrement fait incendier ce qui m'avait plutôt surprit. Mais je n'avais pas relevé,
et je me suis contenté de lui dire gentiment ce que je lui dis toujours depuis avant de le raccompagner à sa chambre.
D'ailleurs, aujourd'hui Liu Xing est un des seuls élèves à m'avoir connu un peu plus jeune. Pour les autres élèves maintenant, je suis juste le petit vieux sénile et sourd qui fait juste parti des meubles. Le jeune chinois lui m'a connu lorsque j'étais encore un peu moins sourd, certes je n'entendais pas grand chose, mais je rusais beaucoup plus qu'aujourd'hui grâce à mon handicap. Et bien entendu, il m'a aussi vu prendre des rides et devenir encore plus sourd... Mais ça ne m'a pas empêché d'être toujours présent afin de l'aider et de le réveiller à chaque fois qu'il veille trop tard.

Cette fois-ci encore, je lui répète les mêmes choses que d'habitudes, sachant très bien que le jeune homme n'appliquerait pas ces conseils. Je ne peux m'empêcher de jeter un coup d'oeil aux notes tapées sur son poste de travail. Je pense que cela pourrait être très intéressant à lire, mais je n'ai malheureusement pas assez de connaissances pour comprendre tout ce qui est écrit... Ce qui me fait calmement sourire.
Je le regarde enregistrer son travail avant d'éteindre le poste de travail, puis j'écoute sa réponse à mes précédents conseils. Je garde un très léger sourire tout en hochant la tête, ne manquant pas d'observer ses lèvres afin de ne manquer aucun de ses mots.

"Il est vrai qu'ils sont tellement bruyants que j'arrive à les entendre par moment. Je pense que même en écoutant de la musique cela doit être embêtant pour travailler." J'observe calmement les faits et gestes de mon vis-à-vis, gardant ce même petit sourire puis j'hoche la tête lorsqu'il me remercie, bien qu'il n'ait pas à le faire. Alors qu'il se redresse, je met mes bras derrière mon dos,
croisant par la suite ceux-ci... Comme un papy. J'acquiesce de nouveau lorsqu'il me demande si je peux marcher avec lui.
Je l'observe encore, puis sourit de nouveau en lisant sa question sur ses lèvres.

"Je me porte plutôt bien, merci. Et toi, comment vas-tu ?" Je marche donc avec lui vers la sortie de la bibliothèque, et une fois sortis, j'éteins la lumière avant de refermer la porte derrière nous. "Ce n'est pas trop dur les études en ce moment ?" Dis-je tout en reprenant la marche en direction des dortoirs.
©️ 2981 12289 0
avatar
Henshin : Panthère de Chine
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 97
MessageSujet: Re: sleepy + naoko   
Mer 18 Oct - 9:52
Voir le profil de l'utilisateur

Sleepy


ft. naoko


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Son habitude de dormir dans des positions incongrues et d’avoir un rythme de sommeil décalé n’était pas franchement nouvelle. Ça avait été le cas depuis longtemps, et il avait été convenient de voir sa maladie de coupler avec la réalisation que les scientifiques astrophysiciens travaillaient et étudiaient souvent de nuit. Pour voir les étoiles. Évidemment, c'était plus facile.
Ce soir, Liu Xing n’avait pas son travail à l’observatoire pour justifier de le voir debout après deux heures du matin, mais ça faisait une éternité que le jeune homme n’avait pas dormi toute une nuit à l’horizontale et ce n’était pas prêt de changer.

Son corps n’en faisait vraiment qu’à sa tête, et il savait qu’il devait remercier dieu pour Naoko, le concierge, car il aurait sûrement fini par s’assommer sur le bureau, si il avait continué à dormir dans la position qu’il avait prit sur son siège.
Peut être qu’il était plus sur de rentrer dans sa chambre et de dormir jusqu’au lendemain. Il pensa brièvement à SanJi et SeolHan, ronflant sans aucun doute comme les gros félins qu’ils étaient. Peut être pourrait t’il aller se coucher chez eux (il rougit) après tout vu le nombre de fois où ils avaient insisté pour dormir avec lui, ce n’était que normal qu’ils lui retournent la faveur.

Il balaya rapidement l’idée en se levant pour rejoindre Naoko qui l’attendait pour le raccompagner. Pas que l’omega ne soie pas capable de le faire, mais c’était leur petit rituel, datant de sa première année où il n’était encore qu’une petite panthère sans défense, mélancolique, et ne sachant surtout pas comment naviguer dans les longs couloirs de cet Institut.
À l'époque, Naoko avait été son sauveur. Maintenant aussi, un peu, si il devait réellement se l’avouer.

"Il est vrai qu'ils sont tellement bruyants que j'arrive à les entendre par moment. Je pense que même en écoutant de la musique cela doit être embêtant pour travailler." Le jeune homme sourit et hoche la tête, levant par la même occasion les yeux au ciel pour imiter une exaspération quelconque qu’il n’avait pas en lui. Les jeunes, c’était evidemment inconvenant pour travailler, mais il serait un mensonge de dire qu’il n’appréciait pas la compagnie et la vie qu’ils apportaient à cet endroit.
Évidemment, il se gardait bien de le dire aux concernés, parce qu’il avait une image à maintenir, bon sang.

"Je me porte plutôt bien, merci. Et toi, comment vas-tu ?" Liu Xing quitte la bibliothèque avec une pointe de regret, certain que sa nuit aurait pu être plus productive si il ne s’était pas endormi. La lune et les étoiles semblaient à présent le narguer, de la où elles l’observaient. Il faillit dire qu’il allait toujours bien, mais Naoko savait aussi bien que lui que ce n’était pas le cas.
“Ça va, je vais bien. Y’a pas mal de changements dans ma vie en ce moment et mon fils me manque mais je suis...bien ?”
Il savait qu’il devait ça a SeolHan et Sanji, en grande partie. Il n’était pas prêt de l’avouer à ses deux voisins horriblement bruyants.

"Ce n'est pas trop dur les études en ce moment ?"
Le jeune homme secoua la tête, plutôt fier de pouvoir donner cette réponse. “Je pourrais bientôt soutenir ma thèse, c’est l’histoire d’une petite année maintenant, rien de plus.” Il rit doucement. “Je commence déjà à avoir des propositions de contrats, mais l’école semble décidée à me garder.”

Ce qui tombait bien, parce qu’à choisir, Liu Xing aimerait rester à l'Institut une fois des études terminées. En tant que professeur ? Il ferait un bon professeur.
“Comment ça se passe de votre côté ?” Demanda t’il en se tournant vers lui. “Pas de problème avec les nouveaux arrivants ?” Demanda t’il sérieusement, en sachant que bien des élèves profitaient de l'infirmité du gardien pour faire ce qu’ils voulaient.


Code by Joy

_________________

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Atmosphere
The night asks how I’m doing, then the red camellia that resembles you gets jealous.
Your sweet lips dazzle and shine causing waves to rise in my sleeping heart.
avatar
Invité Invité
MessageSujet: Re: sleepy + naoko   
Lun 27 Nov - 2:28
SleepyHonnêtement, il n'y a vraiment qu'avec Liu Xing que j'ai une sorte de routine ici... Comme je viens souvent le réveiller en ces lieux, notre petite marche jusqu'à sa chambre est devenue une sorte de rituel, une routine. Personnellement, cela me plaît bien car nous pouvons discuter et prendre des nouvelles l'un l'autre. J'aime connaître son avancée dans la thèse qu'il a écrite, mais surtout comment va sa petite famille. Je ne suis malheureusement pas père, mais mon instinct paternel me force à croire que la vie éloignée de son fils doit être toujours aussi difficile. Alors, je veux bien le croire lorsqu'il me dit que son petit garçon lui manque. Je peux le comprendre, car après tous, les élèves ici sont comme mes enfants. Je prend soin d'eux, et veille à ce qu'ils restent dans le droit chemin.

"Je me doute bien que ton petit garçon doit te manquer... Mais, ce doit être fort plaisant de le voir courir dans tes bras lorsque tu rentres, non ?" Je lui souris encore, commençant à entamer notre marche en direction de sa chambre, ayant bien remarqué sa mine presque triste lorsque nous avons commencé à nous éloigner de la bibliothèque. Mais, le début de sa réponse m'a intrigué. "Mais, comment ça tu as des changements dans ta vie ? De bons changements, je l'espère ?"
Je ne veux pas qu'il aille mal. Je le protège bien plus que les autres élèves, et pour cause, je le côtoie depuis sept longues années. Mais s'il me dit qu'il est malgré tout bien, je ne devrais pas trop m'inquiéter.

Mon sourire ne peut que s'agrandir lorsqu'il me parle de sa thèse. Je suis vraiment content pour lui... Et je suis en même temps très fier. Voir un élève de longue date réussir sa vie, c'est un signe de réussite dans mon travail, mais d'un point de vue personnel, je suis très heureux pour lui.
"Je suis vraiment très content pour toi Liu Xing. J'espère du fond du cœur que ton travail sera bien récompensé. Mais, si tu as des propositions de contrat, pourquoi n'en acceptes-tu pas une ?" Je ne sais pas vraiment ce qu'il souhaite faire après ses études. Il peut devenir un scientifique de renom, mais il reste tout de même à l'école. Peut être souhaiterait-il devenir professeur ? Si c'est le cas, je ne pourrais en aucun cas cacher ma joie...

Le jeune homme se tourne ensuite doucement vers moi, me demandant des nouvelles. Ah... Que dire sur ma vie en ce moment. De vieux souvenirs me hantent... De vieux souvenirs que j'avais réussi à chasser de mon esprit, hélas. Je soupire légèrement avant de répondre.
"Hum... En ce moment, je ne suis pas au summum de ma forme je dois bien avouer. Deux petits nouveaux tentent de me faire la misère, et un d'entre eux à réussit son petit manège sur moi..." Je soupire encore, avant de regarder le jeune chinois. "En dix-sept ans de travail ici, c'est la première fois que l'on me donne autant de fil à retordre."

Ah... Seol Han et San Ji sont réellement infernaux. Et très imprévisibles... Qui aurait cru que je me serais fait agresser ?
©️ 2981 12289 0
avatar
Henshin : Panthère de Chine
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 97
MessageSujet: Re: sleepy + naoko   
Jeu 30 Nov - 23:11
Voir le profil de l'utilisateur

Sleepy


ft. naoko


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Il faut dire que sept ans après leur première rencontre, Liu Xing n’était plus le même petit chinois surdoué, complètement perdu et ne connaissant pas la langue. À l’époque, Naoko lui était apparu comme son sauveur. Aujourd'hui, Naoko était plus son ami et c’était par simple plaisir qu’il le laissait le raccompagner jusqu’à sa chambre. Ils n’avaient après tout pas vraiment d’occasion de parler comme cela avant le coucher du soleil : Naoko devait après tout prendre soin des henshins et humains turbulents vivant à l'Institut, alors que lui même passait le plus clair de son temps à travailler sur sa thèse en prenant à peine des pauses pour se restaurer et/ou chasser.
Il espérait en avoir vite fini. Alors il pourrait assurer la vie de Xiao Lu en se sécurisant une place de professeur.

"Je me doute bien que ton petit garçon doit te manquer... Mais, ce doit être fort plaisant de le voir courir dans tes bras lorsque tu rentres, non ?” Liu Xing rit doucement en se rappelant de l’énergie qui traversait le coeur de Xiao Lu à chaque fois qu’il était prêt de lui, comme si il voulait rattraper le temps perdu. Il acquiesça. “C’est vrai.” Et puis, il n’était plus si seul ici. "Mais, comment ça tu as des changements dans ta vie ? De bons changements, je l'espère ?"

LiuXing sentit l’inquiétude sincère de Naoko dans sa voix et sourit plus largement pour le rassurer. Si il était totalement honnête, il ne savait pas si l’arrivée de Seol Han et San Ji dans sa vie lui serait bénéfique sur le long terme.
Après tout, les changements faisaient peur à tout le monde, que l’on soit à moitié panthère dans son âme ou non. Ce qu’il savait, c’est qu’il avait envie de se donner cette chance.
“Ne t’inquiète pas, c’est de très bons changements”
Il se sentait bien moins seul.

"Je suis vraiment très content pour toi Liu Xing. J'espère du fond du cœur que ton travail sera bien récompensé. Mais, si tu as des propositions de contrat, pourquoi n'en acceptes-tu pas une ?" Le jeune homme hausse légèrement les épaules. Il ne pouvait pas décemment dire que quitter l'Institut lui faisait peur, même si il s’agissait l’une des raisons pour lesquelles il avait refusé ces offres répétées, malgré le salaire astronomique proposé.

Il ne se sentait pas capable de travailler dans un laboratoire toute sa vie. Lui qui avait toujours tout fait pour éviter la compagnie des autres avait gouté à l’enseignement et n’était pas encore prêt à mettre cette possibilité de côte.
“Disons que…. J’aimerais aller jusqu'au bout de mes recherches. Et… enfin, certains de mes professeurs me poussent sérieusement à demander une chaire ici. Donc après tout pourquoi pas ? Je n’ai jamais trop aimé le changement tu sais.”

Il sourit légèrement et se tourna vers son aîné, pour s’enquir de sa santé et notamment des problèmes qu’il aurait pu avoir avec les turbulants première années.
"Hum... En ce moment, je ne suis pas au summum de ma forme je dois bien avouer. Deux petits nouveaux tentent de me faire la misère, et un d'entre eux à réussit son petit manège sur moi...". Choqué et en colère, le chinois fronca les sourcils. Comment pouvait t’on s’en prendre à cet homme ? Il avait l’air vraiment affecté. Était ce si sérieux ? "En dix-sept ans de travail ici, c'est la première fois que l'on me donne autant de fil à retordre."

Ce n’était pas le genre de choses à prendre à la légère. De toute évidence il s’agissait plus que deux henshins un peu trop turbulents.
“De qui il s’agit ?” Demande t’il doucement. Il penche la tête sur le côté et fait briller ses yeux dorés, presque menaçants. “Qu’est ce qui s’est passé ? Je peux leur faire peur tu sais, ils ne t’embeteront plus !”


Code by Joy

_________________

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Atmosphere
The night asks how I’m doing, then the red camellia that resembles you gets jealous.
Your sweet lips dazzle and shine causing waves to rise in my sleeping heart.
avatar
Invité Invité
MessageSujet: Re: sleepy + naoko   
Sam 2 Déc - 21:04
SleepyJe souris. Ça me fait plaisir de le voir ainsi, de le voir si bien dans sa vie. Ça me fait plaisir de savoir que les changements dans sa vie sont de bonnes augures. Même si je sais que... Seol Han et San Ji doivent en faire parti, de ces changements. Je l'ai déjà prévenu par rapport à ces deux-là, mais s'il est ami avec eux... Soit. Qui suis-je pour lui dire qui, et qui il ne doit pas fréquenter après tout ? Il est assez grand. Seulement, ils n'ont pas intérêt à le blesser de quelques façons qu'il soit.

Liu Xing, devenir professeur à Rinkusu. Ce serait bien, je dois bien avouer et puis c'est vrai que s'il n'aime pas trop le changement, autant apprendre à d'autres ce qu'il sait. Et puis, au moins il ne sera pas dé-paysagé et n'aura pas a déménager par rapport au contrat proposé "En tout cas, peu importe ton choix... Je serais dans tous les cas très content et fier de toi."
Je sais aussi que quand son fils sera un peu plus grand, il sera sûrement très fier de son père. Être autant passionné et réussir dans sa vie grâce à cette passion, c'est une très belle chose que peu de personnes arrivent à réaliser.

Mais... Nous voici au moment le moins plaisant de notre discussion. Comme je l'ai déjà dis, je ne veux pas lui dire qui il doit fréquenter ou non. Mais, d'une certaine manière je me sens obligé de lui faire par de mon "accrochage" avec Seol Han. J'espère juste, que cela ne va pas ternir notre amitié, et qu'il ne va pas croire que je lui raconte ça pour qu'il se brouille avec ses amis... Même si je ne les aime pas ces deux-là,
ce n'est pas une raison pour m'immiscer dans leur relation avec Liu... Seulement, il doit savoir.
Calmement, il me demande qui sont les fautifs. Mais je sais que derrière cette attitude calme se cache de la colère. Je le regarde, voyant ses yeux briller d'un doré menaçant. Je déglutis avant de soupirer un peu.

"Hum... Je ne te demande pas de me croire, parce que je sais que tu l'aimes bien, mais tu sais que Seol Han et moi ne nous aimons pas tellement, San Ji non plus d'ailleurs mais il n'a rien à voir cette fois.
"
Je m'arrête, réfléchissant un peu avant de reprendre la parole.
"Seol Han m'a agressé en pleine forêt. Je me promenais sous forme de dhole, j'avais couru sur plusieurs kilomètre et je suis vieux, alors je me suis épuisé facilement. Et quand j'ai voulu me rafraîchir à une petite rivière... Il s'en est prit à moi. Il ne m'a pas fait mal, mais il m'a bondit dessus, et m'a fait croire à une attaque. Il ne le sait pas, et je ne tiens à a ce qu'il le sache, mais son petit manège a fait remonter de très mauvais souvenirs... Même si je pense qu'il a du me prendre pour un pauvre vieux sénile à cause de ça."

Je soupire, regardant toujours la jeune panthère de Chine. J'espère qu'il sait que je ne lui mentirais jamais, et sûrement à propos de ce genre de choses. Déjà, ce n'est pas mon style. Ensuite, il n'y a aucun intérêt à mentir sur cela. De plus, je ne veux en aucun cas mettre en péril les élèves, aussi méchants soient-ils alors je n'aurais jamais mis tout ça en scène juste pour qu'il perde son henshin. Non, ça ne sert à rien... Surtout lorsque l'on est contre la violence.
"Je ne sais pas pourquoi il a fait ça... Mais en tout cas, si tu peux faire quelque chose pour son comportement envers moi, je t'en serais reconnaissant Liu Xing... Je ne demande que la tranquillité."
©️ 2981 12289 0
avatar
Henshin : Panthère de Chine
Date d'inscription : 31/08/2017
Messages : 97
MessageSujet: Re: sleepy + naoko   
Mer 6 Déc - 8:56
Voir le profil de l'utilisateur

Sleepy


ft. naoko


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Liu Xing était bel et bien conscient du côté farceur et un peu désobéissant de Sanji et Seolhan. Après tout, il les connaissait depuis leur plus tendre enfance, et encore adolescent, ils avaient fait preuve de toute l’énergie d’Alpha, couplée à l’intelligence d’enfants qui voulaient faire passer de très mauvais moments aux adultes.
Pour autant, il ne les avait jamais considérés cruels. Il était sûrement naïf, ou biaisé, mais pour lui, ils étaient encore comme des lionceaux sauvages.

"En tout cas, peu importe ton choix... Je serais dans tous les cas très content et fier de toi."
Liu Xing rosit de plaisir parce que malgré le fait qu’il soit le genre de personnes qui aimaient prétendre qu’ils étaient dénués de sentiments, le chinois aimait l’idée qu’on reconnaisse son travail et toute l'énergie qu’il donnait à devenir un meilleur père pour Xiao Lu.
Que ça vienne de Naoko qui était une figure presque paternelle pour lui, était l’un des meilleures sensations qui soient.

Liu Xing n’avait jamais supporté un manque de respect basé sur une hiérarchie de sang à laquelle il n’avait jamais réellement cru. Les aînés, qu’ils soient des omegas ou des alphas, avaient toujours quelque chose à apprendre aux plus jeunes. Son éducation chinoise l’avait forcément poussé dans cette voix très jeune, et il ne considérait lui même pas son titre comme une porte ouverte au manque de respect de ses amis.
Alors, bien évidemment, quand Naoko lui murmura que des petits nouveaux l’avaient agressé physiquement, son sang ne fit qu’un tour.

"Hum... Je ne te demande pas de me croire, parce que je sais que tu l'aimes bien, mais tu sais que Seol Han et moi ne nous aimons pas tellement, San Ji non plus d'ailleurs mais il n'a rien à voir cette fois.
"
L’éclair doré des yeux du jeune homme vibre légèrement comme une flamme en entendant le nom de Seol Han.
"Seol Han m'a agressé en pleine forêt. Je me promenais sous forme de dhole, j'avais couru sur plusieurs kilomètre et je suis vieux, alors je me suis épuisé facilement. Et quand j'ai voulu me rafraîchir à une petite rivière... Il s'en est prit à moi. Il ne m'a pas fait mal, mais il m'a bondit dessus, et m'a fait croire à une attaque. Il ne le sait pas, et je ne tiens à a ce qu'il le sache, mais son petit manège a fait remonter de très mauvais souvenirs... Même si je pense qu'il a du me prendre pour un pauvre vieux sénile à cause de ça."

La panthère chinoise ouvre la bouche et la referme immédiatement. Il aurait aimé, vraiment, il aurait aimé pouvoir défendre SeolHan. Mais il savait que ce n’était pas hors de portée du jeune alpha de faire une telle chose. Peut être que c’était un incident. Sûrement qu’il n’aurait jamais voulu effrayer le plus vieux. Ou peut être qu’il le voulait.
Plutôt que de la colère, le jeune homme avait l’air réellement blessé.
“Je suis désolé Naoko… Il ne t’a pas blessé, au moins ?” Murmure le garçon.
"Je ne sais pas pourquoi il a fait ça... Mais en tout cas, si tu peux faire quelque chose pour son comportement envers moi, je t'en serais reconnaissant Liu Xing... Je ne demande que la tranquillité."

Liu Xing soupire doucement. Il était vrai que si quelqu’un pouvait seulement parler de ça a SeolHan, c’était lui.
Il hoche doucement la tête. “Je lui parlerais. Je suis désolé. Sanji et lui, ils ont toujours été très turbulents, tu sais ? Ils font des progrès avec moi, mais bien sur, je ne suis pas si étonné. J'aimerais pouvoir l’être, mais je ne suis pas idiot…”



Code by Joy

_________________

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Atmosphere
The night asks how I’m doing, then the red camellia that resembles you gets jealous.
Your sweet lips dazzle and shine causing waves to rise in my sleeping heart.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: sleepy + naoko   
 
sleepy + naoko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Asuna Naoko
» The legend of Sleepy Hollow
» Joué c'est joué ! [PV Haku Naoko]
» Sleepy Hollow, la légende de l'amiral sans tête [FB 1615]
» le cavalier sans tête (Créature Maléfique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
InEko :: RP-
Sauter vers: