Aller en hautAller en bas

Tous les groupes sont ouverts, mais nous avons besoin de city s'il vous plait :p

Partagez | 
 

 Panache (ft. Ahn Rise)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité Invité
MessageSujet: Panache (ft. Ahn Rise)   
Sam 23 Déc - 21:24

Panache

La bibliothèque. C'était à se demander ce que je faisais là alors que je n'avais jamais vraiment aimé lire, mais le temps capricieux ne me donnait en rien l'envie d'aller flâner dehors. J'étais d'une humeur paresseuse, n'ayant plus cours de la matinée, je n'avais pas non plus envie d'aller me perdre dans les boutiques en ville. C'était alors pour cette raison que je m'étais retrouvé ici, dans cette immense et silencieuse salle, entouré d'étudiants plongés dans leur lecture ou leur travail, alors que moi je ne faisais rien. Je m'étais contenté de m’avachir nonchalamment à une table tout seul et d'attendre que le temps passe pour aller manger. Je ne pouvais pas me le cacher, je m'ennuyais à en mourir et je n'étais pas du genre à rester calme lorsque c'était le cas. Je m'agitais dans tous les sens, jouant tantôt avec les fils de mon pull,
tantôt avec mes fines mèches de cheveux, gonflant mes joues de temps en temps de toute l'irritation que je ressentais à ce moment même.
Je tapais nerveusement du pied, inculpant un rythme saccadé dans le reste de la salle mais personne ne s'en plaignait.

Je jetais un rapide coup d’œil derrière moi, me retournant sur mon siège pour observer les alentours. Et là, aucune surprise, tout le monde autour de moi vaquait à ses activités. Je n'étais arrivé en Corée que depuis quelques mois et je ne m'étais pas véritablement sociabilisé, je ne connaissais donc personne et aucun de tous les visages concentrés autour de moi ne me paraissait familier. Las de cette situation, je sortis mon portable de la petite poche de mon sac à dos pour regarder l'heure. Le cadran me vexa, le temps avançait si lentement pour ne m'accorder aucune erreur. Je soupirai bruyamment, oubliant bien vite que je n'étais pas tout seul en ce lieu ou le calme était maître, avant de déverrouiller mon portable et de me connecter sur internet, j'espérais très sincèrement que cela me ferait gagner du temps. Sans grande surprise, il ne se passait absolument rien, que ce soit sur les réseaux que dans l'actualité de la ville. Je me pris alors à repenser à mon ancienne vie aux Etats Unis. Une vague de nostalgie s'empara de moi lorsque je repensais à tout ce qui se passait à la minute près là bas.

Je me plaisais en Corée du Sud, mais j'avais une irrésistible envie de bouger, de voir du pays, de voyager hors de cette ville. Lorsque mes pensées finirent de dériver, mon ennui me rattrapa. "Tsss..." le plus triste avec ma situation actuelle était que je n'avais même pas des devoirs à faire pour m'occuper, j'étais bel et bien condamné à taper du pied pendant deux grosses heures. Machinalement, je quittai l'application sans intérêt que je consultais pour ouvrir l'appareil photo pour vérifier si mon faciès était présentable. Je commençai alors à m'observer à travers la caméra frontale et ne pu m'empêcher de me trouver irrésistible. Je démarrai alors une série de selfie, jouant avec les divers effets et prenant des clichés dans tous les angles. Je faisais de grands gestes, je n'avais même pas désactivé le son et je riais à mes propres grimaces. J'étais très bruyant mais ce n'était que le cadet de mes soucis, j'étais beau et photogénique, alors pourquoi me priver de le montrer?


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Henshin : Lynx Boréal
Date d'inscription : 03/10/2017
Messages : 123
MessageSujet: Re: Panache (ft. Ahn Rise)   
Ven 5 Jan - 13:27
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Panache.Des examens bien trop présent comme sujet de discussion, je m'étais retrouvée forcée de me coltiner la bibliothèque, endroit emmerdant à souhait mais où je pourrais trouver n'importe quel livre ou document apte à me préparé pour les partiels qui ne tarderais aucunement à venir vu la tonne de boulot que mon adorable professeur de psychologie venait de nous offrir sur un plateau d'argent.

Cherchant au début un livre bien précis sur le comportement humain, je m'étais retrouver avec une pile de bouquin, assez lourd, me forçant à prendre place sur l'une des places les plus proches de ma position, me retrouvant donc avec comme compagnon de table, un humain qui semblait s'emmerder royalement ici au point d'être avachi à sa place.


L'ignorant au premier instant, je m'étais mise dans la lecture d'un livre qui pourrait grandement m'aider pour l'un des travaux qui se trouvait être, malheureusement pour moi, obligatoire. Sortant une feuille et un stylo, je m'appliquais à écrire chaque donnée cruciale que je trouvais, oubliant jusqu'à la présence de l'humain qui se trouvait à l'opposé de moi.

Des sons dérangeants de son coté, je n'en tenais pas rigueur, me forçant à avoir une concentration inébranlable pour finir ce devoir si facile et si complexe que cela devrait me prendre beaucoup plus de temps que je ne l'avais imaginé. Écrivant sans restreinte sur cette feuille désormais pleine de noir , je me retrouvais à soupirer alors qu'un bruit strident venait de titillé mon ouïe plus développé que les humains qui se trouvaient dans cette enceinte.

Zieutant à ma gauche la cause de mon irritation, je le détaillais, l'observais avant de lever les yeux au ciel lorsque les bruit incessant de son téléphone me mit la puce à l'oreille : Les selfies. L'homme était en train de se prendre en photos par faute d'ennuie sûrement trop profonde pour qu'il reste respectueux envers les autres, riant même à chacune de ses photos. Ne pouvait-il pas tout simplement partir s'il ne pouvait être calme ? Il n'en avait aucune envie, peut-être même qu'il n'y avait pas pensé.

Me levant discrètement, je me déplaçais à pas de lynx, pour ensuite me poster derrière lui et arraché son téléphone des mains, regardant les photos qu'il venait de prendre. Ne voyant que des photo de sa personne, je ne pouvais que constaté qu'il avait soit des problème de narcissisme soit un égoïsme sur développé pour emmerder son monde en ce lieu déjà chiant à en mourir.

Le narcissisme te rend trop bruyant. Soit tu restes en paix et tu nous laisse travaillé, soit la porte est à coté.

Des regards sur nous, chose si futile pour moi, je m'étais poster face à lui, les bras croisés comme pour montrer mon mécontentement, et cela ne présageait rien de bon, vu l'état de stresse que mes devoirs me transmettait.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________

I thought I would feel nothing

Don’t make me feel a thing, No No
avatar
Invité Invité
MessageSujet: Re: Panache (ft. Ahn Rise)   
Mar 9 Jan - 11:27

Panache

Je sentis une force supérieure à la mienne a ce moment là m'arracher ma seule source de distraction en ce lieu des mains. J'avais bloqué quelques instants, ne comprenant visiblement pas ce qui venait de se produire et pourtant c'était très clair. Je lâchai un soupir lassé par la situation avant qu'une voix féminine ne m'adresse quelques mots à la signification désagréable d'un ton sec. Depuis quand était-elle postée derrière moi? Je n'avais jusqu'ici remarqué personne en particulier surtout près de moi, même lorsque j'avais balayé la pièce du regard. Tout cela m'était étrange mais je décidai bien vite d'en faire abstraction.

Ayant le sang chaud malgré un temps de réaction douteux, je m'étais relevé à sa hauteur sur les chapeaux de roues, avant d'ancrer mon regard dans le sien. Enfin, pour quelques instants seulement, puis qu'après, je m'étais mis à la dévisager de haut en bas. J'avais décidé de ne pas m'énerver si je la trouvais totalement à mon goût, parce qu'après tout, ce n'était pas tous les jours qu'un garçon avait le privilège de se faire aborder par une jolie fille. Cette pensée m'attristant justement.
Elle était mignonne, je l'aurais vu avec une taille de poitrine en plus mais elle était pleine de charme, par contre son air mauvais me rebuta. Je pris justement un temps pour relooker sans gêne son visage. Il était d'une beauté telle que je m'étais mis à sourire idiotement. Une tigresses, voilà le titre qu'elle méritait. C'était sûrement déplacé de ma part mais comme tout ceci se produisait dans ma tête ce n'était pas bien grave. J'étais sur qu'elle n'était pas si intelligente que ça a la vue de sa couleur de cheveux, alors elle n'aurait sûrement pas deviné ce que je pensais d'elle à ce moment là.

Je venais de me trouver une distraction encore plus intéressante que d'admirer ma magnifique personne à travers la caméra frontale de mon portable. Je l'avais justement récupéréen force, l'arrachant sans douceur de ses fines mains. Je me fichais justement pas mal d'avoir pu lui faire mal.
Lorsque j'avais tourné la tête vers ma table initiale, j'avais constaté avec grand étonnement qu'il y avait un tas d'affaires scolaires disposées dessus. Cette jeune femme était-elle à ma table depuis le début? Lorsque mon regard se porta à nouveau sur elle, il était plein de mépris pour sa personne. "Tu veux vraiment que j'aille dehors et que ma magnifique coiffure soit abîmée? Hein? C'est ça que tu veux? Tsss, next please." je venais de la snober en me rasseyant, me reconcentrant sur mon téléphone. Une chose était bien sure, je n'allais pas bouger d'ici juste parce qu'une femelle me le demandait. J'étais bien décidé à faire chier mon monde.


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Henshin : Lynx Boréal
Date d'inscription : 03/10/2017
Messages : 123
MessageSujet: Re: Panache (ft. Ahn Rise)   
Mar 9 Jan - 12:35
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Panache.Un temps de réaction quasi nul était né en l'homme qui me tenait face, signe qu'il ne s'était attendu à mon geste, laissant un soupire transparaître, quelques instant après, lorsque son cerveau prenait enfin fonction. Se relevant à ma hauteur, je le scrutais du regard, comme pour identifier l'espèce humaine qui prenait toute la place de ma vision, cherchant à comprendre d'où venait le narcissisme dont il faisait preuve avant de froncé les sourcils en tentant vainement de lire ce que son regard voulait raconter.

Des yeux qui me scrutaient, abandonnant mes yeux, je tapotais du doigt l'un de mes avants bras, le laissant me dévisager, trouvant cela inutile malgré le fait que mon sang commençait petit à petit bouillissait au fil que le temps défilait. Relevant les yeux vers moi, il m'analysait de nouveau avant de laisser transparaître un sourire idiot, la raison m'échappant grandement mais qui tirait un soupire désapprobateur contre lui. Il ne me disait rien qui vaille et le travail que j'avais laisser prenait que trop de retard par sa faute, ce qui m'énervait un peu plus.

Récupérant son téléphone violemment, je passait machinalement une main dans mes cheveux, pestant par la suite à sa réponse, qui ne respirait aucunement l'intelligence . Décidément, les humains sont risible à un point inimaginable. Posant ma main libre sur l'une de mes cotés, je répliquais aussi, comme j'en avait l'habitude, n'étant prête à changer mon mauvais comportement qui était que trop tenace pour que je pèse mes mots.

Ta magnifique coiffure, comme tu viens de l'appeler, serait mieux hors de mon champ de vision et dans le vent si tu veux tout savoir.

Alors que ma réponse venait de fuser, je venais d'entendre des pas qui ne disait rien qui vaille. Rouspétant contre le bruit que nous avions fait, je me penche à coté de lui, jouant contre mon gré une comédie qui pourrait m'éviter la porte de cet antre qui m'était que trop important pour mes devoirs. Me retrouvant proche de lui, je poussais contre lui son téléphone, le cachant ainsi pour rapidement prendre une feuille et simuler un travail de groupe lorsque la gérante de l'endroit fait place non loin de nous, marchant tel un surveillant pour s'assurer du calme qui devrait engloutir la zone où nous étions.

Ferme la 5 seconde et fait genre de bosser.

Un chuchotement que j'espérais avoir été assez discret et dont mon partenaire de délit allait devoir accepter.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________

I thought I would feel nothing

Don’t make me feel a thing, No No
avatar
Invité Invité
MessageSujet: Re: Panache (ft. Ahn Rise)   
Dim 14 Jan - 12:00

Panache

Je ne pu m'empêcher de regarder dans la direction de la vieille femme qui s'occupait de la bibliothèque universitaire, ignorant pleinement le conseil de celle qui avait tenté de sauver notre situation actuelle. Je devais avouer que notre proximité me plaisait plutôt bien mais j'étais à ce moment trop occupé à dévisager la surveillante. Sa tête ne correspondait pas à son style vestimentaire, elle avait un tailleur magnifique qui mettait les formes voluptueuses de son corps parfaitement en valeur mais son nez était crochu et il y avait une sorte de verrue giga moche sur le bout de son nez. Peut être qu'elle était une sorcière dans une ancienne vie? Je venais de me mettre à rire sous son nez à cause de ma propre remarque déplacée, je sentais quelqu'un à mes côtés me fusiller du regard ce qui me fit rire de plus belle.

Je me fis quelques peu réprimander et j'avais sentis des sueurs froides lorsque la vieille femme m'avait fixé droit dans les yeux d'un air mécontent. J'écarquillai largement les yeux avant de retourner la tête et de finalement faire mine de m'intéresser à ce qu'il y avait écrit sur les quelques feuilles disposées en tas juste devant moi. Je lisais un mot par ci, un mot par là, avec le minimum de bon sens dont j'étais doté, j'avais compris qu'il s'agissait des vrais cours de ma sauveuse. Je fronçai les sourcils pour tenter de déchiffrer la toute première phrase qui venait titiller mon regard, mais je ne compris pas le moindre mot. Je n'avais d'ailleurs pas non plus saisi la matière dont il s'agissait. Et pourtant, toujours sous le regard persistant de la gérante, je devais faire mine de m'intéresser à ces cours. "Attend mais y a quelque chose que je pige pas là..." j'avais adressé ces quelques mots à la jeune femme à mes côtés, en chuchotant d'une voix très douce, "... pourquoi parler du cas particulier de la phobie sociale alors que c'est un paragraphe sur les comportements humains en présence d'une foule importante?"

Pour tout avouer, je me fichais pas mal de ce que cela représentait. Je n'avais même pas compris ce que j'avais moi-même dis et je m'étais choqué d'avoir dis quelque chose de tel, alors que ce ne devait sûrement pas être le sujet abordé. Désespérant ou pas, la gérante avait fini par repartir avant de nous avoir averti une fois de plus et menacé de nous virer de la bibliothèque si nous continuions de faire autant de bruit que précédement.


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Henshin : Lynx Boréal
Date d'inscription : 03/10/2017
Messages : 123
MessageSujet: Re: Panache (ft. Ahn Rise)   
Ven 2 Fév - 16:22
Voir le profil de l'utilisateur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Panache.Il m'ignorait et cela m'avait agacé, m'attendant au pire lorsque son regard se pose sur la bibliothécaire ou bien lorsque le son de son rire avait fait place par la même occasion, me faisant soupirer plus qu'à l'ordinaire. Cet homme semblait pourtant avoir mon age mais agissait tel un enfant, chose horripilante mais dont je devais faire abstraction pour ne pas me faire virer.

Le foudroyant du regard, je regarde qu'il déglutit pour enfin jouer la comédie, sûrement du au fait que l'adulte avait usé de son regard de la mort, comme j'aimais l'appeler, pour le faire revenir à la raison, ce qui m'aidait grandement. Alors que je ne disais rien, lisant tranquillement mes cours, sa voix qui s'était faite muette suite à la remontrance visuel qu'il avait eut, l'étudiant commençait à me poser des questions sur mes cours, les ayant utiliser pour camoufler notre querelle puéril. Je ne savais si je devais répondre où non, en vue que en, l'analysant un peu plus, je pouvais parfaitement comprendre qu'il ne faisait aucun effort et faisait donc semblant d'être attentif à ce cours inconnu pour lui.

Tu aurais du écouter en cours.

Simple réponse qui s'était assimilé à la futur disparition de l'adulte qui prenait son temps avant de ne plus imposer sa présence à nos cotés, me laissant ainsi me relever légèrement pour m'étirer. Décidément, si cela n'était pas pour mes exams, je me serais bien fait virer avec un sourire mais les profs en avaient décidé autrement.

Reprenant mes cours avec moi, je laissais mes yeux vagabonder vers l'humain qui avait été mon complice avant de revenir à ma place et reprendre les rennes de mes devoirs, l'ignorant jusqu'à ce que, je ne l'espère pas, il rouvre sa bouche pour enquiquiné le monde.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________

I thought I would feel nothing

Don’t make me feel a thing, No No
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Panache (ft. Ahn Rise)   
 
Panache (ft. Ahn Rise)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naruto RPG :: Rise of Shinobi
» (m.) ☆i rise up through the fire.
» Aelia de Lydes ɤ Rise and rise again until lambs becomes lions
» Rise of Mordor
» Armure: casque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
InEko :: RP-
Sauter vers: