Aller en hautAller en bas

Tous les groupes sont ouverts, mais nous avons besoin de city s'il vous plait :p

Partagez | 

Hasard (ft. Lee Kim Tan)

Aller en bas
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Dim 24 Déc - 3:01MessageSujet: Hasard (ft. Lee Kim Tan)

Hasard

Onze heures trente, je sortais d'un cours de cartographie avec une immense envie d'aller pisser. Il fallait avouer que je n'étais pas habitué à me retenir aussi longtemps. De plus, entendre un prof parler pendant deux heures des fleuves les plus importants du monde n'avait pas forcément arrangé les choses. J'avais été distrait tout le long, essayant tant bien que mal d'occuper mon esprit avec des futilités pour ne plus penser à l'envie pressante qui tiraillait ma vessie depuis beaucoup trop longtemps déjà.

C'était donc en quatrième vitesse que je me dirigeai vers les toilettes du palier les plus proche de là où je me trouvais.  Je slalomais entre les étudiants qui sortaient de leurs salles de cours respective, me faufilais entre ceux qui farfouillaient dans leur casier pour enfin apercevoir au loin le lieu de ma libération. J'esquissai un sourire nias, creusant visiblement mes joues et laissant apparaître deux énormes fossettes alors que je courrais vers la porte des toilettes qui me faisait de l’œil.


Lorsque je pénétrai enfin en terre sainte, j'écarquillai les yeux en voyant la file d'attente conséquente pour aller aux toilettes. Mes sourcils se froncèrent automatiquement et mes joues se gonflèrent de mécontentement. Si c'était une blague, ce n'était absolument pas drôle puisque je sentais que si je faisais un pas de travers, je me pisserai inévitablement dessus. Un garçon un peu frêle et à l'allure hésitante sortit de l'une des cabines pour laisser sa place au suivant, je fus carrément dégoûté de voir que celui-ci sortit des toilettes sans se laver les mains. Cela me répugnait au plus au point, je me demandais même s'il était possible d'être à ce point sale et surtout comment ne pouvait-il pas se sentir déranger par la présence de saleté sur ses doigts. Bref. Mon tour arriva alors que je m'étais perdu dans mes pensées, ma mine de dégoût se changea en mine de soulagement, l'heure de la délivrance était en fin arrivée. Je ne savais pas que la vessie pouvait contenir autant d'urine, je me surpris moi même à cette constatation pendant que je tirais la chasse.


Lorsque je sorti, je tomba nez à nez avec un garçon, forcément un étudiant, mais son visage ne me revenait pas, j'avais l'impression de ne l'avoir jamais croisé ici. Enfin tout ce qui m'importait à ce moment même était de me rincer les mains. Patientant quelques minutes, le temps que l'un des lavabos se libère, je me perdis une nouvelle fois dans mes pensées. Et là, un bruit de frottement désagréable de chaussure contre le sol parvint à mes oreilles, j'eu le même réflexe que tous les autres gars présents dans cette pièce, et tourna la tête juste à temps pour voir qu'un mec venait de se vautrer lamentablement par terre avec le bruit sourd qui allait bien avec.


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Dim 24 Déc - 3:39MessageSujet: Re: Hasard (ft. Lee Kim Tan)
Au final au bout de ces deux heures de cours j’avais retenu que 2 minutes, c’est à dire la partie où on parlais du mythe de Narcisse. Ce gars avait vachement de style je trouve. Ça aurait peut être été un bon pote qui sais. Bref j’avais envie de me vider la vessie avant d’aller pousser de la fonte à la salle pour entretenir mon magnifique corps. La salle se trouvait au sein de l’universite, ce qui était plutôt pratique vu la feignasse que je suis.

Après avoir fait la queue pendant plusieurs minutes je tombe nez à nez avec le gars avant moi. J’aime bien savoir qui passe avant moi, histoire de savoir si j’ai besoin de me protéger. Je prend soin de moi écoutez. Pour le coup, le mec avant moi n’avait pas l’air d’un Gros degueulasse, et grâce à mon analyse rapide de son accoutrement, je pus en déduire qu’il était plutôt stylé. Sans prêter attention au faite qu’il me dévisageait (Sûrement parce que je suis foutrement bandant) j’essaya de me faufiler pour chopper les toilettes avant que on me les prennes.

Au moment de refermer la porte j’entendis le bruit de défaite. Le bruit que ça fait quand tu perd toute crédibilité. Je passa ma petite tête à travers la porte et j’obersa La scène de crime. Un mec étaler par terre, en train de galèrer à se relever. J’explosa de rire, pris de spasme, je ne pouvais lutter contre mon côté garce. J’etais tellement plié que j’en oublia d’aller pisser et sorti des toilettes. A l’autre bout de la pièce, il y avait le gars stylé que j’avais croiser juste avant. Il était en train de punchliner le gars au sol et c’était plutôt marrant. Je m’approcha du gars en question pour enchérir ses paroles. Oui, tel des vielles commères.
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Lun 25 Déc - 0:04MessageSujet: Re: Hasard (ft. Lee Kim Tan)

Hasard

[font=Trebuchet MS][size=14] C'était quel genre de con pour avoir été capable de se rétamer dans une pièce aussi bondée? En plus il n'y avait pas d'eau par terre, je me demandais bien sur quoi il avait pu glisser. A présent, tout le monde se moquait de lui et j'aurais peut-être pu ressentir une once d'empathie pour lui. Non je déconne. Zieutant rapidement la pièce, mon regard se porta sur le nouveau que j'avais regardé tout à l'heure. Il était là, juste à côté de moi, en train de rire de bon cœur. Son rire était si drôle que je ne pu m'empêcher de le rejoindre et nous partions dans un fou rire des plus violent.

Quelques minutes passaient et j'étais déjà au bout de ma vie, m'appuyant contre l'un des murs et soutenant mes côtes, mon ventre me faisait mal tant je riais aux éclats. Je reprenais rapidement mes esprits puis releva le regard vers mon partenaire de fou rire pour constater qu'il avait également peiné à se calmer. On se regardait sans ajouter quoi que ce soit, c'était étrangement perturbant et beaucoup trop stressant. Une sorte de tension s'installa progressivement avant que je ne me décide à briser ce silence inconfortable. "Si un jour je me casse la gueule comme ça, mais laisse tomber je pars m'enterrer et on me revoit plus jamais." puis je ricanai légèrement, adressant un regard complice à celui qui me fixait toujours d'un air étrange cette fois-ci.
Après cet incident, j'éprouvais l'irrésistible envie d'en apprendre davantage sur le garçon brun. JE lui adressai à présent un large sourire, faisant ressortir mes fossettes bien marquées avant de m'incliner une fois pour le saluer convenablement.

Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Mar 26 Déc - 1:07MessageSujet: Re: Hasard (ft. Lee Kim Tan)
Après le fou rire de ma vie, où j'avais failli me pisser dessus plusieurs fois (bah oui je suis toujours pas aller aux chiottes) je décida de partir sans rien dire vers les toilettes les plus proches. Manque de bol, le gars avec qui j'avais eu le fou rire de ma vie m'attrapa la manche de ma grosse veste et je me retourna instantanément vers lui, en fixant ses doigts qui accrochaient, le tissu de ma veste d'un air insistant. Il retira sa main immédiatement. Il me regarda et m'interrogea gentiment sur le fait que j'étais nouveau. Ma seule réponse avait été un oui assez sec comme j'avais l'habitude de dire à tout le monde. Mais j'eu un sentiment de regret, d'avoir parler comme ça à une personne avec qui j'avais bien rigolé. J'ajouta alors, pour paraitre mon dur :

"Je suis arrivé il a quelques jours seulement"

Apres tout, pourquoi pas me faire des amis dans cette université. Je lui avais acquiescé et il avait sourit. Sur ceci, il sorti de la pièce, ce gars là, bien habillé, bien apprêté et bien coiffé. Tout à faire le genre de type avec qui je pouvais devenir ami. J'alla enfin pisser et ce fut la délivrance.
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Mar 26 Déc - 1:30MessageSujet: Re: Hasard (ft. Lee Kim Tan)

Hasard

[font=Trebuchet MS][size=14] D'abord surpris par son ton, j'avais fini par en être amusé, trouvant ce mec plutôt intéressant et je devais avouer qu'il avait l'air cool. Et puis, nous avions partagé un fou rire, ses fringues étaient beaucoup trop stylé et il ne les avait sûrement pas trouvées aux fripes, alors cela suffisait à prouver que je pouvais lui faire confiance, non? Non? Ah bon, tant pis. De toute façon, ce midi mes potes m'avaient lâchés pour manger dehors mais je ne pouvais pas les suivre puisque j'avais cours cet après midi. Cela me fit soupirer, surtout que je n'étais pas fan de géographie politique. Je devais avouer qu'à ce moment même, je n'avais qu'une envie: planifier mon évasion de la fac après le repas pour aller dévaliser ma boutique de marques préférées, il me fallait absolument acheter les pièces de la nouvelle collection avant les autres. J'avais les moyens alors je n'allais pas m'en priver. Cependant, une partie de ma conscience me criait de ne pas le faire et d'aller sagement en cours en abandonnant cette idée. Ma carte bancaire me criait la même, je pouvais l'entendre depuis mon porte feuille bien au fond de mon sac à dos.
Pour en revenir au sujet principal qui était le repas de midi, que je sèche ou non mon cours, j'étais bel et bien seul pour manger, c'était un fait. Si ce gars était vraiment nouveau à l'université, autant en profiter pour mêler nos deux solitudes et de partager un repas ensemble. "Oh t'es nouveau donc." bravo Jayden quelle perspicacité, je me félicitai mentalement pour cette remarque. "Si tu fais rien comme moi à midi, on pourrait peut être graille ensemble, t'en penses quoi?" Tout en lui adressant ces quelques mots, j'avais réajusté mon magnifique pull Gucci afin qu'il mette un peu plus en valeur mon corps... et ma richesse.

Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Mar 26 Déc - 1:51MessageSujet: Re: Hasard (ft. Lee Kim Tan)
J'analysa le mec dans ma tête le gars que je venais de rencontrer, ce Jayden. Ses mimiques, sa façon de parler, ses expressions faciales, sa façon de se coiffer, de s'habiller, sa gestuelle, son comportement, son attitude. Ce gars avait tout l'air d'un bon parti, le genre de gars que je présenterai bien à ma petite soeur si elle était plus âgée.

J'estimais donc que je pouvais avoir une confiance aveugle, au moins au début, avec ce gars. Et puis si jamais je ne pouvais pas. Ce mec pourrai m'être utile. Visiblement, il n'a pas l'air d'un pouilleux, et il pourrai m'être utile par la suite. En plus mes parents seraient fiers que je puisse trouver quelqu'un de mon milieu. Ah oui parce que si vous ne l'avez pas encore devinez, je balance l'argent par les fenêtres.

Après m'être soulagé, je sorti des toilettes, me dirigea vers le lavabo, et me nettoya les mains soigneusement. Je déteste par dessus tout les gens qui ne le font pas. ce sont des sous races. Tiens en parlant de sous race, le gars qui s'était casser la gueule plus tôt revint dans les toilette je le vit passer derrière moi dans le miroir.

Le gars était en pleurs et alla se réfugier dans les toilettes. Il devait surement être revenu un peu plus tard, pour s'assurer qu'il n'y avait plus personne dans les toilettes. Le gars commença à chialer sa mère. Il ne m'avait surement pas vu. Vous me connaissez maintenant, vous devinez bien que je n'approuve aucune pitié pour ce jeunot maladroit.

avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Mar 26 Déc - 2:38MessageSujet: Re: Hasard (ft. Lee Kim Tan)

Hasard

[font=Trebuchet MS][size=14] La seule réponse que j'obtenu de la part de mon interlocuteur était un bref signe de la tête, montrant qu'il acceptait le plus simplement du monde ma requête. Je m'en réjouissais d'avance, non seulement je n'allais pas passer un repas tout seul pommé au milieu du réfectoire, mais aussi j'allais apprendre à connaître - du moins je l'espérais - le jeune homme avec qui j'avais jusque là brièvement discuté.
Il s'était d'ailleurs éloigné de moi pour aller dans les toilettes lorsque ceux-ci s'étaient libérés et je l'avais suivi du regard comme si c'était chose naturelle alors que j'aurais pu simplement partir pour le rejoindre plus tard, au moment d'aller manger. Mais il n'en était rien, surtout que je le vis ressortir de la cabine aussi vite qu'il en était rentré puis il s'était dirigé vers les lavabos afin de se laver les mains. Ok, il venait de marquer un point et de monter encore plus haut dans mon estime, j'avais une sainte horreur des gros crades et le jeune homme venait de me prouver qu'il n'en était pas un. Dieu merci.

Je décroisai mes bras pour me diriger vers lui, nous faisions à peu près la même taille ce qui n'était pas pour me déplaire, je me postais à son niveau sous les pleurnichements de l'autre abruti qui avait refait son apparition dans les toilettes. A sa place, vu comment il était tombé, je n'aurais pas osé remettre les pieds en ce lieu saint. Mais bon, chacun est libre de ses choix après tout. Je me mis à rire de ma propre réflexion, ne me rendant pas vraiment compte que j'avais la voix portante et qu'elle résonnait dans les toilettes. Et oui, j'étais génial, je me suffisait à moi même pour me faire rire. J'appréciais ma propre compagnie alors pourquoi avoir demandé celle de l'autre garçon à midi? Tout simplement parce que je n'avais pas envie d'être seul et qu'il avait l'air d'avoir tout pour me plaire. J'parlais d'amitié, bien évidement.
Lorsqu'il se retourna, je me trouvais toujours près de lui ce qui eu l'effet de le surprendre un peu. Je souriais suite à cela, toujours en train de rire pour ma propre bêtise. Il me regardait d'un air jugeur, j'avais maintenant la vague impression de passer sous l'impitoyable jugement d'un dieu. Il me dévisageait sans gène.

Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Lun 1 Jan - 22:14MessageSujet: Re: Hasard (ft. Lee Kim Tan)
HasardKim Tan & JaydenIl s'inclina poliment devant moi et m'adressa un large sourire que je lui rendit. Il m'invita à le suivre en dehors de la pièce pour se diriger vers le saint graal, c'est à dire la cafeteria.

En sortant il commença à me parler d'une telle manière que l'on aurait dit que l'on se connaissait depuis toujours. Il avait une façon tellement naturelle de communiquer que j'étais tout de suite très à l'aise avec lui.

Comme si on se connaissais parfaitement, il avait une manière de compléter mes phrases et moi les siennes. Il avait les mêmes goûts et les mêmes passions que moi et c'était agréable de rencontrer quelqu'un qui me ressemblait, quelqu'un avec qui partager mes passions.

Malgré mon certain goût pour être distant avec les gens, j'avais envie, cette fois ci, d'être proche de cette personne, de me livrer, de rire, de pleurer, de partager, de trouver un ami, un vrai.
+ D'infos
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hasard (ft. Lee Kim Tan)
 
Hasard (ft. Lee Kim Tan)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Se croiser par hasard [pv]
» [I]l n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous.
» « La vie est soeur du hasard. » [PM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
InEko :: RP-
Sauter vers: