Aller en hautAller en bas


Partagez | 
 

 Sweet silence [Ft Eun Moon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Nishimura Naoko

avatar
Henshin : Dhole (Chien sauvage d'Asie)
Date d'inscription : 26/08/2017
Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Sweet silence [Ft Eun Moon]   
Dim 27 Aoû - 22:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  • Nishimura Naoko
  • Park Eun Moon
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sweet Silence
Hmm. Saleté de bourdonnements... Mes tympans ont décidé de me faire souffrir aujourd'hui. J'ai essayé d'ignorer ces horribles bruits. Mais depuis que je me suis réveillé, c'est comme ça... Je ne sais pas pourquoi, peut être que j'ai dormi dans une position inconfortable ? Je ne sais pas. En tout cas, les acouphènes ont persisté, encore et encore, rendant mon travail plus compliqué qu'il ne doit l'être. A force de me frotter et de tirer légèrement mon lobe d'oreille, les élèves ont sûrement dû remarqué que mon ouïe était totalement inexistante aujourd'hui. Aujourd'hui, je suis un sourd profond. Ce bruit de fond dans la cour accentue tous mes maux, j'ai de plus en plus de mal à supporter tout ça. Alors, j'ai du aller demander un peu de repos. Cela fait dix-sept ans que je suis ici, ils connaissent mon handicap et les quelques soucis que je peux avoir, et je m'absente qu'en cas d'urgence. Et là, il s'agit d'une urgence.

Une fois mes quelques heures de repos accordées, je m'enfuis loin des élèves,
de la cour, du monde. Mes pas me mènent à l'extérieur des bâtiments, et plus précisément vers la rivière Hae. Un endroit semblant paisible, bien que je ne sais pas vraiment si le calme absolu y règne réellement ou pas, mais cet endroit m'apaise réellement. Je peux m'y reposer et me rafraîchir un peu par la même occasion.
Je finis alors par me rapprocher du bord de l'eau, retirant mes chaussures laissant mes pieds, ayant leurs extrémités vernies en noir. J'aime beaucoup, ça ressort bien sur ma peau blanc porcelaine... Je m'assois au bord, retroussant les bas de mon pantalon avant de finalement laisser mes pieds s'immerger dans l'eau fraîche. Un léger sourire s'affiche sur mon visage. Je profite de l'instant, je vis l'instant présent à tête reposée et mes acouphènes sont de moins en moins forts, bien que toujours présents. Je me balance un peu de droite à gauche, comme un enfant le ferait. Je me sers ensuite de mes bras pour m'appuyer en arrière, puis penche la tête afin de regarder le ciel bleu. Sans nuage. J'aime bien ce genre de temps, c'est vraiment apaisant... Je ferme les yeux, l'instant d'une minute, puis c'est en les ouvrant qu'un léger sursaut me prit.
Il m'a fait peur, cet idiot. Je regarde Eun Moon, la tête à l'envers avant de lui dire bonjour d'un signe de main propre à cette langue silencieuse qu'est le langage des signes. Je redresse ma tête, le laissant s'installer à côté de moi. Mon regard se pose sur son visage si particuliers, puis je finis par me redresser, laissant tout de même mes pieds dans l'eau. Je lui demande en un geste, "Comment vas-tu ?" Un nouveau sourire apparaît sur mes lèvres, puis je reprend mes douces et silencieuses paroles, "Tes cours se passent bien ?"
Commentaire

Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sweet silence [Ft Eun Moon]   
Lun 28 Aoû - 0:42
❝ donne moi l'courage d'aller bouffer tous les nuages. écoute mon cœur, écoute la rage, écoute ce texte anthropophage. ❞Viens on s'en va d'ici, de toute façon on n'ira pas au ParadisUn courant d'air passa dans la salle de classe. Ce genre de petites brises qui paraissent en tout point douce mais qui avait pour habitude de vous arracher un horrible frisson. Eun Moon s'en moquait bien de la brise pour le moment, son regard s'était planté sur la frêle silhouette debout devant son bureau. Il savait que ses yeux fusillaient littéralement la jeune fille et pourtant, il ne disait pas un mot. Il l'avait surpris à tricher en plein examen. Mais le plus horrible dans tout cela, c'était probablement que la jeune femme en face de lui était l'une des meilleures de sa promotion et qu'il ne comprenait pas ce qui lui avait prit de tricher. Elle-même ne semblait pas avoir d'excuses, tout simplement pétrifiée devant lui, à fixer ses pieds dans un silence des plus déroutant. C'était la première fois que quelqu'un trichait dans sa classe et il ne savait pas quelles mesures prendre en fonction de cela. Il se sentait bien incapable de faire autre chose que de la dévisager dans l'espoir qu'elle ne lui adresse la moindre justification face à ce petit crime. Mais rien. Pas un son. Alors, finalement, la sentence de Eun Moon tomba, il lui affligea un zéro et lui conseilla de réviser davantage pour son prochain contrôle, dans l'espoir qu'elle comprenne simplement la leçon et qu'elle ne recommence pas. Puis la jeune disparu de sa salle de classe et il se retrouva seul, assis à son bureau. Il souffla, se passant une main sur le visage pour tenter de ne plus repenser à cette très mauvaise expérience. Finalement, il se leva et fourra les copies, qu'il corrigerait probablement dans la soirée, dans une pochette, qu'il glissa dans son sac à dos. D'ailleurs, il était très probablement le seul professeur à avoir un sac à dos !Il quitta la salle de classe et prit bien soin de la fermer derrière lui, puis, comme il avait besoin de prendre l'air et de souffler loin des étudiants et de leur brouhaha constant, il décida de partir faire un tour loin de l'établissement.

En marchant sans réel but, il aperçu finalement au loin une silhouette vaguement familière et, lorsqu'il huma l'air, une odeur qu'il connaissait bien parvint jusqu'à ses narines. Alors, avec un sourire ravis, il s'approcha l'air léger. Au bord du sautillement. Et, même s'il prit la peine de faire plus de bruit que d'ordinaire, parce qu'il savait que son ami n'entendait pas beaucoup il remarqua la surprise se manifester sur son visage lorsqu'il arriva dans son dos et se pencha en avant. Il offrit à Naoko -puisqu'il s'agissait de lui- un léger signe de la main pour le saluer puis lentement, il vint s'asseoir en tailleur à côté de lui.

A cet instant-là Eun Moon remarqua qu'il avait les pieds dans l'eau et il sourit de plus belle. Puis Naoko s'adressa très attentivement, l'asiatique le regarda, puis doucement il hocha la tête. C'était tellement gentil de sa part de prendre ainsi soin de lui que lentement et en s'appliquant, il prit le temps de lui répondre avec ses mains. Le langage des signes, il l'apprenait encore, mais heureusement pour lui, il avait apprit quelques bases. Alors, après lui avoir assuré que tout allait bien, il s'inquiéta de savoir si c'était également son cas. Puis, comme il se sentait bien ici, il se coucha dans l'herbe grasse et molle, juste à côté de Naoko, le sourire toujours vissé aux lèvres.
© 2981 12289 0

Nishimura Naoko

avatar
Henshin : Dhole (Chien sauvage d'Asie)
Date d'inscription : 26/08/2017
Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sweet silence [Ft Eun Moon]   
Lun 28 Aoû - 13:08
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  • Nishimura Naoko
  • Park Eun Moon
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sweet Silence
Le voir me répondre positivement et avec le sourire me rend un peu plus joyeux. Mais je le suis encore plus en le voyant s'appliquer à me répondre à l'aide de ses mains. Ses gestes sont encore un peu lents, mais compréhensibles. Je trouve cela même plutôt touchant de sa part d'avoir appris les bases du langages des sourds et muets pour faciliter la communication entre lui et moi. C'est sûr que ce ne seront pas les jeunes du bahut qui feraient ce genre de chose pour moi... Non, pour une petites poignée d'entre eux ils sont plus du genre à jeter des pétards près de moi pour voir si je les entend ou non. Le petit problème, c'est que non seulement je les entend mais en plus ça me fait mal.
Mes yeux rivés sur mon ami, je le regarde de nouveau s'appliquer à me retourner ma question. Je grimace un peu, haussant les épaules. Alors qu'il s'allonge sur l'herbe, j'en profite pour sortir mes pieds de l'eau avant de me tourner afin de lui faire face. Je m'assois en tailleur puis lui explique en plusieurs gestes que je suis en proie a des acouphènes depuis que je me suis réveillé ce matin. Je souffle un peu avant de m'exprimer à nouveau avec mes mains, "Ça m'embête. Je ne peux pas effectuer mon travail efficacement aujourd'hui. J'ai dû demander un peu de repos. Je suis sûr qu'il y a des élèves qui en ont profité pour me filer entre les doigts." Un soupir passe de nouveau mes lèvres, alors que mes mains s'occupent à arracher de petites touffes d'herbe au sol.

Je finis par m'allonger aux côtés de mon ami de longue date, observant de nouveau ce ciel bleu au travers des feuillages. Je n'ai vraiment pas envie de l'embêter avec mes problèmes... Mais en même temps, j'ai besoin d'en parler. Il est un peu le seul avec qui je peux m'exprimer aussi facilement, et qui ne me prend pas en pitié à cause de mon handicap ni pour un benêt. Je tourne alors la tête vers mon vis-à-vis, puis m'exprime de nouveau en tendant les bras afin qu'il puisse voir et comprendre clairement chacun de mes gestes.  "Ça perturbe tous mes autres sens. Je n'ai même pas senti ton odeur quand tu es arrivé."
Même par les gestes, j'arrive a exprimer une certaine exaspération. Je n'aime pas ce genre de moment. Ça ne m'arrive plus aussi souvent, mais ça arrive quand même. D'ailleurs, maintenant que j'y pense heureusement que c'est Eun Moon qui est arrivé, et pas ce duo presque insupportable... Seol Han et San Ji, ces deux-là se seraient fait un malin plaisir pour m'embêter un peu plus.
Commentaire

_________________

PESSIMISTICALLY,
I SAVE REALITY


Credit: 2981 12289 0

Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sweet silence [Ft Eun Moon]   
Lun 28 Aoû - 15:23
❝ donne moi l'courage d'aller bouffer tous les nuages. écoute mon cœur, écoute la rage, écoute ce texte anthropophage. ❞Viens on s'en va d'ici, de toute façon on n'ira pas au ParadisLe ciel était drôlement clair et c'était probablement ce qui plaisait le plus à Eun Moon. Le beau temps, les rayons du ciel et l'absence de nuages. Il y avait toujours cette légère brise, mais elle semblait plus amicale et plus douce, comme si, maintenant que le professeur avait quitté sa salle de classe, tout était plus simple. Il faisait bon vivre de se trouver au bord du fleuve à ce moment très précisément. Alors, Eun Moon sourit de plus belle, vraiment satisfait par la douce tournure que prenait sa journée. Pourtant, il se ravisa très vite lorsque les gestes de Naoko juste à côté de lui, lui firent comprendre que tout n'allait pas bien dans le meilleur des mondes. Et, même s'il ne parvenait pas à tout saisir, malgré ses bases solides en langue des signes, l'homme parvint à comprendre que son ami avait quelques soucis. Et comme souvent, cela résidait en un problème bien précis ; ses oreilles. Eun Moon saisit parfaitement le fait que l'autre à côté de lui souffrait de ses problèmes de surdité et, bien qu'il ne le laissa pas totalement paraître, Eun Moon s'en inquiéta. En réalité, il s'en inquiétait souvent, mais aujourd'hui, alors qu'il était tout particulièrement attentif, il lui semblait mieux saisir les choses qu'en temps ordinaire. Il grimaça légèrement et haussa les épaules, tournant la tête pour mieux voir Naoko. Toujours avec une lenteur hors du commun -et parce qu'il réfléchissait beaucoup- il lui conseilla de passer voir l'infirmière ou un médecin. Car, il espérait sincèrement que quelqu'un puisse faire quelque chose pour améliorer sa condition de vie. Lui qui avait tant fait pendant la guerre, il méritait tellement mieux désormais.

Puis, pour détendre légèrement l'atmosphère et afin de faire sourire un peu Naoko, Eun Moon décida d'ajouter une touche d'humour à cette triste situation. Alors, il se redressa sur ses coudes et haussa les épaules avec un air très snob qu'il se donnait habituellement durant ses cours avec les étudiants en première année il déclara « Je suis vexé ! Moi qui me parfume tous les matins ! » Il avait prit grand soin d'articuler parfaitement en regardant son ami pour être persuadé que ce dernier avait pu saisir tout ce qu'il venait de dire. Lentement il éclata de rire et se recoucha dans l'herbe, plutôt satisfait de sa petite réplique. Bon, il n'était pas du genre à avoir un humour hors du commun et, plus généralement, il se cachait derrière ses blagues pour camoufler un sentiment de malaise, ou autre chose. Néanmoins, comme souvent avec Naoko, c'était plutôt spontané et sincère. Et il espérait au moins que cela parviendrait à amuser légèrement son ami.
© 2981 12289 0

Nishimura Naoko

avatar
Henshin : Dhole (Chien sauvage d'Asie)
Date d'inscription : 26/08/2017
Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sweet silence [Ft Eun Moon]   
Jeu 31 Aoû - 3:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  • Nishimura Naoko
  • Park Eun Moon
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sweet Silence
Mes yeux sont rivés sur mon ami, qui s'applique encore une fois à me répondre par plusieurs gestes. Des gestes lents mais réfléchis et compréhensibles. Je penche alors un peu la tête, réfléchissant à son conseil. Il est vrai que je ne suis pas allé voir de médecin depuis un bon bout de temps... Et puis bon... Si je vais en voir un, il va sûrement s'en suivre un interrogatoire sur la façon dont je suis devenu malentendant et vraiment, je n'aime pas raconter cette histoire. Et surtout, s'il s'agit d'un humain, je vais aussi devoir en inventer une autre ce qui ne me plaît pas forcément non plus. Je laisse un léger soupir s'échapper de mes lèvres tout en haussant les épaules. Je m'exprime de nouveau avec mes mains, lui faisant comprendre que je ne suis pas très à l'aise avec les médecins et leurs questions toujours indiscrètes. J'ajoute aussi qu'il n'y a sûrement rien à faire, et que rien ne peut soulager ce genre de douleur. J'ai vraiment tout essayé pour ne plus entendre ce genre de bourdonnements... Même, lorsque j'étais plus jeune je me souviens avoir essayé de m'assommer pour être tranquille. Ça avait marché, mais étrangement, j'en ai un mauvais souvenir puisqu'un horrible mal de crâne m'a assaillit des heures durant. Je relève de nouveau la tête vers le ciel, avant de m'allonger aux côtés du professeur.

Alors que nous sommes tous deux au sol, après ce moments de complaintes de ma part, j'observe Eun Moon se redresser sur ses coudes. Il prend un air plutôt snob et hautain puis m'énonce une réplique digne de son humour très particuliers, tout en articulant correctement afin que je puisse lire sur ses lèvres. Et bien sûr, j'éclate de rire, étant plutôt un bon publique a ses vannes. Je reste allongé, gardant mon sourire plus que joyeux à mes lèvres. Les yeux encore rivé sur cette couleur bleue azur, je me décide à user de ma voix, sachant que mon vis-à-vis ne peux pas tout comprendre du langage des signes malgré ses bases solides. Je prend donc soin de bien articuler, et de parler lentement afin de ne pas laisser ma langue fourcher sans que je ne puisse le savoir. "Eh bien, si ça ce trouve c'est peut être ton parfum le problème..." Je tourne la tête vers lui, avant de rire de nouveau, même si ma blague n'était pas aussi drôle que la sienne. Moi, ça me fait rire, c'est déjà ça n'est-ce pas ? Je finis par me redresser, me tournant vers le professeur de maîtrise. Souriant toujours, je reprends la discussion en langue des signes, lui disant cette fois-ci que ces élèves devaient tout de même ne pas s'ennuyer à ces cours. Je réfléchis un instant, avant de rajouter que les seuls qui doivent réellement le détester sont les premières années qui n'ont pas l'habitude du sale caractère qu'il se donne. Tout le monde croit que ce caractère égocentrique et snob qu'il se donne est vraiment le sien... Mais moi, je sais que c'est juste une image. Une façade. Le véritable Eun Moon est beaucoup plus qu'une simple personne narcissique, centrée sur sa propre personne et vulgaire.  
Commentaire

_________________

PESSIMISTICALLY,
I SAVE REALITY


Credit: 2981 12289 0

Invité

avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sweet silence [Ft Eun Moon]   
Mer 6 Sep - 21:49
❝ donne moi l'courage d'aller bouffer tous les nuages. écoute mon cœur, écoute la rage, écoute ce texte anthropophage. ❞Viens on s'en va d'ici, de toute façon on n'ira pas au ParadisFragile créature à l'aspect si doux et si serein, comme le protecteur de quelque chose de passé et qui n'a plus lieux d'être. Eun Moon l'observe du coin de l'œil avec attention, son ami, son frère. Celui qui a perdu tout autant que lui lorsque la guerre est venue ravager leurs terres. Celui qui a sans doute plus perdu que n'importe qui d'autre, lorsque le monde à saigné. Et pourtant il se tenait là, assis à ses côtés, souffrant silencieusement d'un mal plus terrible que bien des maux sur Terre. Oui il se tenait là avec ce faible sourire, avec ses yeux amusés. Il se tenait là à profiter de la légère brise, de cette chaude journée, de la nature et de tous ses bienfaits. Il se tenait là encore une fois, à côté de lui. Et, même si Eun Moon n'avait que peu de fois eu la prétention de se croire de bonne compagnie, il devait avouer qu'en ce moment-même, la bonne compagnie était celle de son ami. Naoko. Parfois il avait encore l'air d'un enfant fragile et naïf. Puis d'autres fois, il semblait ne plus avoir d'âge, quasiment intemporel et immortel, emplit d'une sagesse que le loup à crinière n'avait jamais connu chez personne d'autre. C'était apaisant. Apaisant comme une cure, comme une gorgée de cette eau si bienfaisante et provenant de la fontaine de jouvence. C'était comme un doux printemps après un rude hiver. Et Eun Moon savourait tout cela comme si c'était la dernière fois qu'il se le permettait. Parce qu'il ne comprenait pas que quelqu'un d'autre puisse lui procurer autant de bons sentiments, il ne comprenait pas non plus comment, au contact de cette unique personne, il parvenait à s'assagir, à être moins turbulent, moins provocateur. Peut-être parce qu'il n'avait pas envie de faire de mal à Naoko. Peut-être parce qu'il se souciait réellement de son bien-être. Probablement même. Le tatoué offrit un sourire emplit de compassion à son ami. Il avait de la peine pour lui et même s'il n'était pas réellement capable de s'imaginer ce qu'était la vie du Dhole, il avait comprit la souffrance qui se dégageait forcément de tout cela. Voilà pourquoi il tentait d'user de son humour catastrophique, dans l'espoir de lui arracher un sourire, de le rendre un peu plus heureux.

Naoko se mit à rire. C'était étrange comme son, pas parce que lui-même ne pouvait pas s'entendre, mais parce que Eun Moon le trouvait plus doux que celui des autres, aussi discret que le clapotis de l'eau. Il sourit faiblement. Au moins sa blague avait eu l'effet escompté ! « Eh bien, si ça cela trouve c'est peut être ton parfum le problème... » Il fait semblant de s'en offusquer, comme si ses propos étaient blessant. Théâtralement, il porte une main à son cœur et grimace. « Tu abuses ! » Il articule encore et le regarde, outré. Oui, il aime bien le faire rire, surtout en agissant comme cela. Parce que finalement, c'est ce que l'on attend de lui, qu'il ait l'air d'un type drôle et égocentrique, non ? Naoko se remet à agiter ses mains alors il se concentre, plissant les yeux et tentant de décrypter tout ce qu'il dit. Ça parle d'élèves, de première année, de lui. Et il devine le sujet. Alors, il roule des yeux, un faible sourire soulevant le coin de ses lèvres. Non, les cours ne sont jamais vraiment ennuyant avec lui. Mais ce n'est pas le but. Et puis, pourquoi être professeur, si au final, on permet aux élèves de s'ennuyer.

« Tu rigoles, les gosses m'adorent ! » Il sourit faiblement, parce que lui-même n'en est pas réellement persuadé. Mais ce n'est pas grave ; il a depuis longtemps décidé de passer outre l'approbation des gens gravitant autour de lui. Que les jeunes l'aiment ou non n'était pas vraiment le plus important, du moment qu'ils réussissaient dans leurs études. Et ils réussissaient toujours, peut-être pas uniquement grâce à lui, mais il savait au moins qu'il y était un peu pour quelque chose. Et ça lui permettait de dormir, la nuit.
© 2981 12289 0

Nishimura Naoko

avatar
Henshin : Dhole (Chien sauvage d'Asie)
Date d'inscription : 26/08/2017
Messages : 206

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sweet silence [Ft Eun Moon]   
Mar 19 Sep - 21:40
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
  • Nishimura Naoko
  • Park Eun Moon
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sweet Silence
Honnêtement, je pourrais passer plusieurs heures, voire plusieurs jours comme ça. Allongé dans le plus grand des calmes dans l'herbe humide avec un si beau ciel à perte de vue. Mais surtout, en compagnie d'une personne que je considère désormais comme un membre de ma famille, un véritable ami sur qui je peux compter.  Qui peut me comprendre comme jamais personne ne m'a comprit auparavant. Nous avons un passé en commun qui nous a rapproché plus que l'on n'aurait pu le penser. Je le considère comme un frère, et j'espère très honnêtement qu'il pense la même chose. Ce cher professeur de maîtrise a su mettre du pep's dans ma vie qui, je le pense sincèrement, aurait été fort monotone sans sa compagnie.

Et puis, il n'y a que lui qui puisse me faire rire a des blagues parfois bien douteuses à des moments fort peu joyeux de ma vie. Je ne sais pas du tout si j'ai ri trop fort ou pas, mais je m'en fiche un peu. Je me souviens encore de mon rire, et il me semble qu'il était très sûrement l'un des plus discrets de ma meute... Enfin... Ancienne meute. A cette pensée, mon sourire devient plus faible qu'il ne l'était. Il répond avec un ton théâtrale et humoristique à cette petite pique que je vient de lui lancer. Je me force à sourire un peu plus, mais ne rigole plus tellement. Ah, il va sûrement se poser des questions sur ce changement de comportement si soudain... Mais je finis par le devancer, lui parlant de sa relation professeur/élèves en reprenant la discussion avec mon langage si particulier. Il fronce les sourcils, réfléchit sûrement à ce que signifient mes gestes avant de sourire légèrement en coin et de rouler les yeux. Je souris un peu plus, notamment à sa réponse qui me semble un peu forcée. Son faible sourire en témoigne plutôt bien même.

Je le regarde encore attentivement, avant d'hausser les épaules. Mes mains s'activent afin de lui faire comprendre qu'il n'a pas à s'en faire pour ses élèves de toute façon. Ils ne sont pas là pour s'amuser, ni pour s'ennuyer. Je lui souris un peu plus avant de continuer ma phrase en usant de ma voix avec cette certaine lenteur, "C'est pour ça que tu es un bon professeur. Les élèves ne s'ennuient pas avec toi, tu les rends actifs même s'ils ne t'aiment pas." Mon sourire ne me quitte désormais plus. Hm, il est vrai que certains élèves n'aiment pas Eun Moon, notamment à cause de sa franchise et du fait qu'il aime montrer son côté... Chiant. Mais c'est vrai aussi que... Ce doit être drôle, de faire tourner en bourrique les élèves de temps à autre. 
Commentaire

_________________

PESSIMISTICALLY,
I SAVE REALITY


Credit: 2981 12289 0

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sweet silence [Ft Eun Moon]   
 
Sweet silence [Ft Eun Moon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
InEko :: RP-
Sauter vers: