Aller en hautAller en bas

Tous les groupes sont ouverts, mais nous avons besoin de city s'il vous plait :p

Partagez | 

Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)

Aller en bas
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Jeu 30 Nov - 12:17MessageSujet: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)

Contraste

« L'automne était un printemps trempé de boue, où les feuilles s'y jetaient sans s'amuser. Son petit vent frais caractéristique venait jouer avec mes mèches de cheveux décolorées, me rappelant alors qu'un rendez-vous avec le coiffeur du coin serait le bienvenu. » Voilà. Ceci était l'exemple typique de ma nouvelle vie, et en V.O s'il vous plait! Mais l'heure n'était pas à m'abandonner à des pensées aussi futiles, comme je n'étais dans cette ville que depuis deux petits mois, j'étais encore loin de connaître tous les coins intéressants qui la composaient.

Je devais alors me débrouiller pour me rendre à Magnolia. C'était apparemment un immense parc naturel à l'intérieur même de la ville où la population venait se relaxer, se promener ou tout simplement perdre son temps. Je savais cela par mon ami et colocataire Chae Jaemin qui devait justement m'y rejoindre plus tard. Ce dernier avait d'ailleurs oublié de m'indiquer l'adresse exacte et je me retrouvai au milieu d'une rue, ne sachant par où aller. Cette fois ci, j'aurais vraiment du songer à ne pas écouter mon caractère de tête brûlée et simplement l'attendre pour que l'on y aille ensemble. Mais non. Je soupirai alors à ma propre bêtise parce que j'étais bel et bien perdu.

Je sentis mes nerfs montés en moi lorsque je me rendis compte que j'étais déjà passé devant ce restaurant très chic, mon sens de l'orientation était à remettre en cause. "Putain de merde, touriste à la con!" l'agréable son de ces doux mots que je m'étais si gentiment adressé à moi-même s'envolait dans les airs alors que je m'arrêtai subitement de marcher. Je pensai à ce moment là qu'il serait plus judicieux de demander de l'aide à quelqu'un, malgré qu'il n'y ait pas vraiment foule autour de moi. Cela faisait donc de moi un véritable « touriste à la con ». Un peu piqué dans mon orgueil, je décidai que la musique m’apaiserait, je portai donc mon casque sur mes oreilles et démarrai ma playlist favorite.



Quelques longues minutes passèrent avant que quelqu'un ne daigne pointer le bout de son nez dans la rue dans laquelle je me trouvais toujours. Cette vue me sortit de ma rêverie, j'avais été absorbé dans ma musique comme à chaque fois qu'une de mes chansons au rythme endiablé parvenait à mes oreilles.

C'était une vielle dame, elle avançait difficilement en ma direction, s'appuyant fermement sur sa cane. Elle ne portait qu'un sac que je jugeais être un sac à main en cuir dernier modèle, j'avouais m'y connaître en mode, et cette vieille dame n'avait pas n'importe quel goût. Je m'avançai d'un pas rapide vers elle, au début hésitant à l'interpeller dans sa lente marche.

"Excusez-moi madame..." je me postai à son niveau, étant largement plus grand qu'elle, "... je suis perdu, connaissez-vous le chemin pour Magnolia?" cette dame ne me répondit pas de suite, elle me fit même répéter ma question à plusieurs reprises. Je pensais donc que son audition lui faisait défaut à cause de son âge avancé. Lorsqu'elle me donna l'info que je cherchais, je ne pu m'empêcher de lui sourire, mes joues se creusant alors et deux grandes fossettes apparurent.

Je ne la quittai pas tout de suite, elle m'avait demandé de l'aider à traverser la rue, chose que j'avais volontiers accepté. Nous marchions lentement, si lentement qu'un groupe de très jeunes garçons qui passaient par là se moquèrent de nous. Ordinairement, j'aurais répondu à cela avec une remarque désagréable, je n'aimais pas qu'on se moque de ma bonté. Mais bizarrement, je ne fis rien. Je devais mon absence de réaction à la provocation à mon colocataire qui m'avait appris que la gentillesse n'était pas synonyme de bêtise ou de faiblesse. Grâce à cela, ma virilité n'en avait pas prit un coup.



J'entrai à présent dans le parc et je fus immédiatement frappé par la beauté de ce lieu. Il était comme Jaemin me l'avait décrit, immense et sauvage. Je parcourrai alors activement les allées, mes sens en alerte. Je captais le son du vent dans les branches des chênes, la beauté du sol vert et orangé à cause des feuilles mortes, l'odeur ambiante boisée et rafraîchissante si l'on omettait mon passage à proximité d'excréments... Il y avait de nombreux bancs autour du chemin que j'avais emprunté et je décidai de m'asseoir tranquillement sur l'un d'entre eux pour attendre mon colocataire. C'était naturellement que j'avais remis mon casque sur mes oreilles, étirant mes jambes et me plaçant confortablement sur ce banc.


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
Henshin : //
Date d'inscription : 20/11/2017
Messages : 156
Jeu 30 Nov - 19:02MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
La journée était assez fraiche pour faire un tour en ville. Il y avait du monde, les périodes de fêtes étaient toujours animées, bien qu’il s’agisse d’une petite ville. La neige n’allait sans doute pas tarder à tomber. Mais pour un mois de novembre, les températures étaient plutôt bonnes, assez pour retarder la poudreuse. Shi Da appréciait la vue, mais il aimait aussi faire son footing dans le calme et voir le changement de saison opérer à mesure de ses passages. Pour cette raison, muni de son sweat, de baskets et de son sac à dos, il s’était mis en route pour gagner le parc de la ville qu’il affectionnait plus que tout. La région laissait énormément de place à la nature par sa plage et sa forêt coupée d’un fleuve, rendant ses paysages authentiques et ressourçant pour le sportif qui avait une sainte horreur des grandes villes. Entament enfin sa marche, il saluait les gens qu’il croisait et reconnaissait parfois lors de ses rares sorties. Il aimait bien mener des excursions pour en découvrir toujours un peu plus sur Mahae, n’étant arrivé que depuis une année tout juste, ça lui faisait un bien fou de se sentir chez lui.

Shi Da n’en avait pas eu l’occasion depuis un long moment, ayant quitté le foyer de son grand-père pour voler de ses propres ailes et n’ayant connus jusqu’à ses quinze ans que le réconfort d’une maison américaine, il lui avait fallu un certain temps pour s’adapter à sa nouvelle vie et elle lui plaisait bien. Ça ne l’empêchait pas d’être insatisfait de devoir rentrer au dortoir chaque soir plutôt que d’avoir une habitation bien à lui. Il n’avait pas encore les moyens et il ne voulait pas demander à ses parents pour se fonder un nid douillet, non, le sportif mettait un point d’honneur à garder cette indépendance intacte. Après une bonne heure ou peut-être deux à courir, ses membres s’engourdissaient et brûlaient à la fois, le forçant à marquer une pause bien méritée pour s’hydrater par ailleurs. C’était important de faire du sport, mais aussi de bien se nourrir et il n’était pas question de régime protéiné pour lui, non ! L’étudiant fit un tour dans le quartier pour aller récupérer à la boulangerie du coin quelque chose d’intéressant. Tout lui faisait envie et il opta pour une gourmandise française : le mille-feuilles. Il retourna sur ses pas après avoir salué la jolie caissière qui lui souhaita un bon appétit et répondit à quelques sms de ses amis, le sourire aux lèvres en charriant certains fainéants d’encore traîner au lit.

Non loin de lui, un banc à moitié libre se dessina et il trottina en prenant son temps pour s’y installer, reconnaissant un élève qui comme lui était métisse. Il lui sourit, le salua avant de se poser à ses côtés. « Hey, comment ça va ? Je suis content de voir quelqu’un de Rinkusu, j’ai cru que j’étais le seul étudiant à avoir eu l’idée de me promener aujourd’hui » C’était incroyable de n’avoir croisé personne ou alors, il ne connaissait pas assez de monde. Mais ce n’était pas grave en soi, il avait pris conscience que sociabiliser auprès des habitants était aussi important que d’essayer de s’entendre avec les élèves de l’université. Il était particulièrement content d'être tombé sur Jayden spécifiquement, puisqu'ils étaient amis de longue date, il serait presque repartie sur le champ courir tant ce simple fait le ressourçait « Un petit creux ? On partage ? » demanda l’étudiant avant de présenter sa pâtisserie. « Puisque j’y suis, tu attends quelqu’un ? » il ne voulait surtout pas déranger, ne défaisant pas encore son sac de son épaule histoire de partir, ni vu, ni connu. Shi Da n’est pas spécialement curieux, en cas, il demanderait à Jayden comment s’est passé son rendez-vous, mais sans plus, il n’était pas du genre à extirper les informations à ses amis ou à quiconque d’ailleurs. Le soleil commençait enfin à venir réchauffer leurs peaux, bien que lui soit déjà en condition depuis le début de la matinée appréciait fortement le changement de température, même pour quelques degrés supplémentaires.
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Jeu 30 Nov - 20:57MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
Contraste
J'étais de bonne humeur après avoir retrouvé ma précieuse amie. Ce matin, je m'étais levé plus tôt parce que j'avais hâte d'aller la récupérer au magasin, et maintenant elle était confortablement dans son étui, bien calé sur mon épaule. Je marchais assez rapidement dans la rue pour me rendre au parc Magnolia dans lequel j'avais rendez-vousavec mon colocataire. Nous avions décidé ensemble de passer une partie de la matinée là bas pour profiter de notre temps libre commun et de ce petit bout de nature en ville. Les rayons du soleil commençaient à peine à montrer le bout de leur nez mais je commençais déjà à regretter mon long manteau beige.

Arrivé au parc une dizaine de minutes plus tard, j'avais déjà trop chaud à cause de ma marche rapide et du soleil de plus en plus présent. J'ouvris tous les boutons de ma veste et pénétrais dans l'espace public, tout en veillant à ne pas faire tomber ma guitare de mon dos. Mine de rien, ça m'avait coûté une petite fortune pour la faire réparer et je ne voulais point l'endommager à nouveau.
Il ne me fallut pas longtemps pour apercevoir Jayden au loin mais à ma plus grande surprise, il n'était pas seul. La vue de l'autre jeune homme me fit soudainement pencher la tête sur le côté, ils avaient l'air de déjà plutôt bien s'entendre. Je ne tardait donc pas à les rejoindre dans leur discussion,  curieux de savoir qui était l'interlocuteur de mon ami.
Les présentations furent rapides, quelques sourires échanges, nos identités dévoilées et nous pouvions déjà sentir que le courant passait bien entre nous. Il ne fallut que quelques minutes, le temps que la gêne accepte de disparaître, pour que quelques éclats de rires ne résonnent à l'unisson, troublant ainsi la tranquillité du lieu dans lequel nous nous trouvions. Je ne connaissais donc pas grand chose de ce Shi Da mais il m'avait l'air plutôt sympathique et quelque chose en moi me disait que nous étions sur la même longueur d'onde sur de nombreuses choses, et ça c'était fort agréableà ressentir. Cette rencontre m'étonnais quand même beaucoup puisqu'elle venait de Jayden. Il n'était la que depuis quelques mois alors il aurait été naturel que ce soit moi qui lui présente mes connaissances...
Les deux garçons me sortirent bien vite de ma rêverie en me posant des questions sur l'objet de taille conséquente soigneusement posé à côté de moi. C'était alors avec plaisir que j'échangeais avec eux sur la musique, jusqu'à ce que l'un d'entre eux ne me demanda de jouer quelque chose. Je fini par accepter après malgré une petite sensation de stress naissante dans mon ventre. Je me levai pour prendre ma guitare.
Le banc ne m'était pas confortable pour jouer, je leur proposai alors de nous installer dans l'herbe juste derrière. Elle était encore un peu humide par la rosée matinale, mais nous ne nous en formalisions pas vraiment. Je me senti soudainement observé lorsque j'ouvris mon étui, les deux autres avaient arrêté de parler et s'étaient contentés de m'observer avec un air un peu idiot collé au visage. Cela me fit éclater de rire, et évidement je fus rejoint par les deux garçons, retardant encore le début de ma performance.
Je plaçais a présent ma guitare comme il me le fallait pour jouer, j'étirais mes bras et fis craquer mes doigts. Bientôt, les premières notes de 《Smells Like Teen Spirits》se firent entendre et je pu voir des sourires s'étendre sur les lèvres de mes deux interlocuteurs.

"Load up on guns..." j'avais raclé ma voix pour l'ajuster à la hauteur de la chanson, j'avais senti que j'avais un peu surpris les deux autres lorsque j'avais commencé à chanter. Je n'avais pas une voix extraordinaire mais je chantais juste et cela suffisait à ne pas rendre la chose désagréable. "...
bring your friends
" en chantant cela, j'avais regardé Jayden droit dans les yeux. "It's fun to lose and to pretend" puis mon regard avait dérivé vers Shi Da qui fixait mes doigts.
"She's over board and self assured [...]~" pendant tout le reste du couplet, la voix cristalline de Jayden avait rejoint la mienne, formant une harmonie agréable. Nous chantions avec le sourire aux lèvres, riant lorsque nos voix masculines déraillaient car encore un peu endormies. J'avais tourné la tête vers Shi Da pour l'inciter à se lâcher avec nous s'il connaissait les paroles. Et c'était le cas, au bout du moment nous ne chantions plus... nous étions carrément en train de crier les refrains en se tapant des grosses barres. J'aimais ce genre de moment, j'aimais ce genre de rencontres, cette matinée commençait d'une des plus agréables façons.

Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
Henshin : Panthère nébuleuse
Date d'inscription : 14/08/2017
Messages : 546
Sam 2 Déc - 4:07MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
Les promenades quand on est un henshin, ça n’a pas de sens à moins de le faire à quatre pattes, pourtant, aujourd’hui j’ai décidé qu’il en serait autrement, réduisant les risques d’affoler la population de la ville sur d’éventuels prédateurs en dehors de leurs zones de prédilection. Il fait assez bon, mais le froid commence à picorer un peu trop mon épiderme, provoquant un frisson désagréable qui ne m’encourage pas à montrer mon meilleur profil. Je suis très peu souriant quand je suis concentré, cela n’arrange donc rien. Mains dans les poches, je me promène, parcours les rues que je connais si bien pour y avoir grandi, me rend simplement sur des sentiers que j’ai déjà empruntés trop de fois pour rendre visite à quelques personnes particulières, bien que je n’aime pas témoigner mon affection à quiconque, j’apprends avec le temps et avec deux autres sauvages à gérer cette notion. Assumer et exposer ces faiblesses me permettra de devenir plus fort. Je suis d’avis de ne pas trop calculer les rumeurs et de laisser volontairement les prédateurs venir à moi pour mieux les piéger, quand bien même il y en aurait d’assez fous pour seulement penser à des représailles me concernant.

Je ne suis pas le plus dangereux, je ne suis pas inoffensif, clairement et c’est ce juste milieu qui fait de moi un redoutable adversaire qui n’a jamais connu la défaite. Qu’importe. Je calme mes ardeurs en saluant la grand-mère et doctoresse de la famille Hwang en essayant d’échapper au fils de Liu. Je ne suis pas particulièrement doué avec les enfants, en prime, si je devais m’y intéresser ce serait pour révéler son henshin et une fois encore cela requiert une certaine délicatesse que je ne possède pas du tout. Je m’esquive poliment, allant prendre un peu l’air sur les conseils de la vieille femme au parc dit naturel pour constater que les hommes ne sont pas si mauvais qu’il y parait. Mais bien sûr, c’est pourquoi nous devons garder secret notre nature, je sais d’où la panthère de Chine tient sa crédulité et son optimiste latent maintenant.

Il n’y a qu’un avantage à ce parc d’après ce que j’en vois, les senteurs qui sont plus vraies que nature. Les odeurs qui me viennent et apaisent mes sens pour ne pas dire que j’en tire une meilleure expérience que ces villes remplies de voitures et de leur pollution. Nous pouvons voir les étoiles ici, la nuit est douce et les habitants si réfractaires au développement urbain que nous profitons d’un climat et d’une ambiance propice à une grande majorité d’henshin, je ne peux pas nier qu’ils ne sont pas les pires.  Le bémol dans l’histoire reste encore une fois le facteur humain qui gâche tout et au loin, mes tympans saigneraient presque d’entendre un groupe de trois garçons s’égosiller. Je fais claquer ma langue contre mon palais, les observe et reconnais des étudiants de Rinkusu, de toute façon où pourraient-ils étudier d’autres en provenance de Mahae ? Et je doute qu’ils viennent se relaxer dans ce patelin si méconnu. « On dirait trois chatons en train de se faire égorger » l’image et mal choisie, mais je n’en dirais pas plus, les toisant de ma stature. Ils sont peut-être plus grand que moi, mais je suis debout et cela ne m’arrêtera pas de toute façon. Les apparences sont parfois trompeuses après tout. Je secoue la tête, les observe et hausse les épaules, ils ne valent pas la peine que je m’y intéresse, stupides humains.
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Lun 4 Déc - 10:54MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)

Contraste

Les dernières notes de notre chanson résonnèrent et se fut comme une sorte de soulagement pour ma pauvre gorge qui n'aurait pu en supporter davantage. Mais ce n'était pas tout, elles marquaient aussi le début d'une toute nouvelle amitié entre mes deux collègues et cette pensée suffisait à me redonner du baume au cœur, oubliant la sensation d'irritation bien présente. Le soleil était maintenant pleinement sorti de son lit et tapait déjà sur nos têtes, réchauffant l'atmosphère, la rendant plus douce et plus agréable qu'elle ne l'était déjà.

J'étais de très bonne humeur mais je devais avouer que la présence de l'autre garçon américain dans ce parc m'avait surpris. Quand j'y repensais, je me disais que le monde était vraiment petit... Deux amis américains qui se retrouvaient en Corée, dans une ville de taille minuscule par rapport à certaines autres. Cet aspect du monde m'attirait plus que tout, c'était précisément pour cette raison que mon plus grand rêve était de le parcourir, faire de multiples rencontres bonnes comme mauvaises, remplir ma vie de paysages spectaculaires et mon carnet d'adresse de contacts inoubliables. Qui sait, peut-être que je finirai par revoir certaines rencontres comme ça avait été le cas juste ce matin avec Shi Da... Ces simples pensées réveillèrent mon aspect aventureux.

Je savais aussi une chose, nous n'étions pas les seuls dans ce parc. J'avais remarqué au loin qu'un autre garçon nous fixait depuis un bon moment. C'était un étudiant de Rinkusu lui aussi, j'en étais sûr. Cela ne m'étonnais pas vraiment de le voir ici, pas particulièrement lui en tant que personne, mais lui en tant qu'élève de la fac. Après tout, même nous trois, étudiants de Rinkusu, nous étions retrouvés ici. Même si c'était la première fois que je venais, j'en concluais donc que les étudiants venaient souvent ici pour se détendre... ou autre chose.

Je ne m'en formalisai pas très longtemps, j'étais de bonne humeur et n'aimais pas réfléchir, je n'allais donc pas gâcher ce moment avec des pensées aussi inutiles. Les deux garçons à mes côtés discutaient entre eux, m'ayant oublié pendant le laps de temps que m'a ôté ma réflexion intérieure. Je levai la tête au ciel quelques secondes pour en admirer la couleur encore un peu foncée qui s’éclaircissait petit à petit, avant que le soleil ne me rappelle sa présence et qu'une sensation de picotement au niveau des yeux me fasse baisser la tête.

Les yeux rivés sur l'autre garçon qui nous fixait toujours plus ou moins, j'avais une irrésistible envie de lui proposer de nous rejoindre, sans demander l'avis ni de Shi Da ni de Jaemin. Après tout, j'étais assez grand pour prendre des décisions tout seul. Mais d'un côté je ne savais pas trop, j'avais un drôle de pré sentiment à la vue de ce jeune homme debout, il était trop loin pour que je puisse une quelconque expression sur son visage. J'hésitai quelques instants, puis entrepris de me lever soudainement, mettant fin à la discussion entre les deux jeunes hommes à mes côtés. Je sentais qu'ils me regardaient intrigués mais je n'avais plus qu'une idée en tête, aborder le garçon en face pour lui proposer de nous rejoindre. Je voulais diffuser ma bonne humeur matinale.


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
Henshin : //
Date d'inscription : 20/11/2017
Messages : 156
Ven 8 Déc - 19:16MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
Il était étrange que les deux se retrouvent sur un si petit bout de terrain, mais Shi Da n’en était pas moins heureux, au contraire, satisfait de voir le hasard faire les choses si bien. Il se contenta de partager son gâteau avant de voir un troisième garçon se joindre à eux avec une guitare en prime. Les présentations se sont rapidement faites et le courant est passé assez vite entre deux blagues et quelques paroles échangées sans contraintes. Il était facile de parler pour Shi Da, assez pour que les gens soient en confiance avec lui et ils avaient raison.

Chae Jae Min était un garçon timide, mais qui avait une sacrée voix, laissant libre court à son envie de musique, il fut rapidement joint par Jayden et Shi Da accompagna ses deux compères pour compléter le trio, bien qu’il ne sache pas chanter, il avait reconnu le morceau et s’était empressé de témoigner son entrain, appréciant énormément l’artiste autant que leur performance. C’était très plaisant et la journée commençait à être plus chaude, connaissant son pic vers le coup de onze heure pour se rafraichir en soirée. Ils avaient encore le temps jusque-là. Shi Da qui avait prévu de faire du sport ne tenait pas en place, mais il devait avouer que ce n’était pas désagréable de pouvoir passer un moment au calme dans l’herbe en compagnie d’amis. Jae Min en était devenu un dès lors qu’ils avaient commencé à parler, Jayden est normalement plus bavard, mais il était distrait et quand le sportif avait tourné la tête il avait aperçu un garçon aux cheveux roses qui les fixait étrangement. Son air ne lui disait rien qui vaille, il se trompait peut-être, en tous les cas, il haussa les épaules, reprenant le courant de leur conversation en voyant pourtant Jayden faire le premier pas. « On va avoir un nouveau camarade je pense, c’est fou, j’aurais jamais osé le rose perso » dit-il à Jae Min en se contentant de sourire et d’apprécier l’air frais contrastant avec la chaleur des rayons qui frappaient sa peau.

« Tu fais du sport sinon ? En tout cas, tu joues très bien et puis ça a mis une bonne ambiance, c’est génial. Ça fait longtemps que tu joues ? » Des questions, encore et toujours, il n’en posait pas énormément, mais il avait besoin d’en savoir plus sur le jeune homme avec qui il venait de partager beaucoup en peu de temps. Il se contenta de prendre des pauses pour laisser le temps de répondre et surtout, pour glisser quelques blagues et sourires les surprendre, observant aux alentours la verdure magnifique et les gens qui paisiblement passaient de bonne humeur pour la plupart. Des fois, il aimait bien leur inventer des vies et remarquer quelques détails amusant, comme le petit garçon en poussette qui mordillait un hochet en forme de donuts « oh c’est original ça » dit-il. Puis les deux garçons revinrent, le rose n’avait pas l’air commode comme il l’avait deviné et à l’absence de sourire du métisse, il avait compris que ça n’allait pas être de tout repos. Pourquoi les avoir rejoints si c’était pour passer un mauvais moment ?
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Lun 18 Déc - 15:41MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
Contraste
J'adressai un simple hochement de tête pour réponse à mon colocataire que je vis s'éloigner de plus en plus vers le jeune homme qui nous épiais depuis déjà un moment. Je ne pouvais m'empêcher de me demander ce qu'il nous voulait, de loin il m'avait été impossible de déceler la quelconque information sur son visage. Je ne savais donc pas s'il avait l'air hostile ou si il était simplement intrigué par notre musique, peut-être voulait-il simplement nous rejoindre? Après tout je n'en savais rien, c'était exactement pour cette raison que je n'avais pas empêcher Jayden de s'en approcher.
Mon attention se reporta bien vite sur l'autre garçon présent à mes côtés. Il m'avait l'air assez curieux au vu des questions qu'il me posait, cela me faisait doucement sourire mais ne me dérangeait pas le moindre du monde bien au contraire. J'étais ravi de pouvoir échanger avec quelqu'un qui semblait visiblement intéressé par ma personne. Aussi, j'hésitais à ranger mon instrument de musique dans son étui à cause du jeune homme à la chevelure rose. Je ne savais pas ce qu'il voulait, je ne savais pas s'il avait apprécié la musique et s'il voulait se joindre à nous pour chanter. Lorsque que je relevai les yeux vers Shi Da, j'avais comme l'impression que celui-ci avait lu dans mes pensées, j'écarquillai alors les yeux lorsqu'il hocha doucement la tête de haut en bas, me signifiant qu'il faudrait mieux que je range ma guitare. Et c'était ce que je fis rapidement avant de m'intéresser à nouveau à notre conversation, et c'était également à ce moment que Jayden avait refait son apparition aux côtés du mystérieux inconnu.
Je remerciai sincèrement Shi Da mentalement, lui adressant un sourire discret. En effet, j'avais bien fais de ranger mon précieux. Le regard du rosé n'avait rien d'amical, j'eu même la désagréable impression qu'il m'épiait, me dévisageant sans gêne. Je savais d'hors et déjà que j'allais avoir du mal avec lui et quand je regardai Jayden, je pouvais lire en lui une certaine irritation. Je me contentai de pencher légèrement la tête sur le côté et de tendre le bras en direction du jeune homme à la chevelure rose pour le saluer. Quelques secondes de gêne extrême passées, il finit par attraper ma main et la secouer légèrement. A ce contact, un long frisson parcouru mon échine mais j'en fis abstraction, montrant mon plus beau sourire comme pour lui souhaiter la bienvenue.
"Jaemin."


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
Henshin : Panthère nébuleuse
Date d'inscription : 14/08/2017
Messages : 546
Sam 23 Déc - 14:02MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
Les deux qui chuchotent, pas du tout discrets, rose hm ? Bien, ils seraient surpris de constater que ce n’est pas seulement la couleur qui est étonnante, mais je ne leur ferais pas ce plaisir. J’observe celui qui s’est décidé à approcher, le hume discrètement, simplement. Tous les trois souillent de toute façon ce parc dans lequel je n’aurais simplement pas dû me rendre. Trop bruyants, trop inconscients ces humains. Je comptais m’éclipser, mais au lieu de ça je croise les doigts et me laisse inviter sans dire mot. Tout le petit monde semble se figer tandis qu’un par un je les détaille. Ils ne sont pas intéressants, non, et l’un d’entre eux fait même l’effort de se présenter une fois m’avoir tendu sa main. J’ai mis à temps à la saisir, après tout ce ne sont pas mes coutumes, les siennes non plus ? Aucune idée, il a un peu trop pris l’habitude de ces étrangers. Si je ne suis pas vraiment contre les métissages, j’exècre le manque de respects. Quand on vit dans un endroit, il est de mise de s’adapter aux coutumes, aux traditions.

« Seol Han » dis-je, avec une irrépressible envie de leur faire savoir que je n’apprécie pas leur musique sourde et casse pieds et que j’ai entendu bien plus que cela, mais ce serait mettre en péril un équilibre déjà précaire entre les henshins et ceux qui ne le sont pas. Rien ne se passe, pourquoi suis-je là ? Je souris malgré moi. « Je vous ai fait perdre vos langues visiblement et je ne suis pas du genre patient, il vaudrait mieux avoir quelque chose à dire en quel cas, je me dispenserais de votre compagnie » et si ce n’est ni impoli, ni aimable, ça n’est pas des plus agréable. Essayons de rester calme et de ne pas mettre le feu aux petites allumettes, ce serait idiot, après totu je ne sais pas ce qui les motives dans la vie et peut-être que plus tard j’aurais besoin de leurs services. Ou pas. Cela dépendra en réalité de leurs réactions. Ils se font attendre à leur tour, les grands timides ? ça n’aidera pas à notre entente, je vais les dévorer tout cru si tel est le cas. Et je vais perdre patience s’ils me font ce coup là de m’inviter sans savoir pourquoi l’avoir fait. Quelle idée saugrenue, quand ils sentent le danger par l’éveil d’un instinct que ces primates ont perdus, ils foncent droit dedans, ça en est presque risible.
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Sam 23 Déc - 16:24MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)

Contraste

Je regrettai déjà d'avoir convié cet étrange jeune homme à la chevelure rosée à nos côtés. Je ne prêtais pas vraiment attention à ce qui se passait à ce moment même, trop occupé par mes propres pensées et par le dévisagement du jeune homme qui venait de troubler notre tranquillité. Encore une fois, j'aurais mieux fait de m'abstenir. Enfin, peut être que je l'accusais à tord, je ne savais rien de lui après tout. Et puis, quitte à l'avoir inviter autant se montrer aimable même si sa personne ne laisse rien paraître ni de purement hostile, ni de rassurant.

Lorsque Jae Min lui tendit la main comme je le lui avais appris, je ne pu reternir un petit gloussement moqueur face à l'air un peu dérouté de ce Seol Han. Il était vrai qu'on se saluait de cette façon aux Etats-Unis, c'était un geste tout à fait naturel de ma part de de celle de Shi Da, mais voir mon colocataire prendre mes habitudes me faisait doucement rire. Je tentais d'être discret face à mon attitude un peu irrespectueuse envers le nouvel invité, mais c'était plus fort que moi. Je reçu par ailleurs un coup de coude gentil dans les côtes de la part de mon ami de longue date avant de lui glisser quelques mots dans notre langue maternelle, espérant que personne ne nous comprenne.

Je décidai quand même de me rasseoir convenablement auprès de mes amis. Au bout de plusieurs minutes, nous pouvions sentir une tension palpable entre nous. La présence de Seol Han avait jeté un froid entre nous, personne ne savait ni que dire ni que faire, et tout le monde évitait son regard, de peur d'être littéralement foudroyé sur place. Ce fut d'ailleurs le rosé qui reprit la parole, nous sortant de notre état de malaise. Enfin, c'est ce que nous pensions, puisque sa réplique ne fit qu'attiser notre gène.

Ce genre de comportement n'était pas moi. Je ne pouvais laisser cet énergumène me distraire à ce point. Cela ne me dérangerait pas vraiment s'il nous quittait sur le champ mais puisque je l'avais invité, autant faire avec. Quelle idée pourrie j'avais eu encore une fois. "C'est une perruque que t'as ou pas?" Oui, j'étais un idiot. Mais l'air hautain de ce jeune homme me sortait par les trous de nez et il me fallait placer une remarque désagréable. Je reçu un nouveau coup de coude de Shi Da puis lui lançai un regard qui en disait long (bah quoi? Si t'as quelque chose de plus intelligent à dire, va s'y je te retiens pas).


Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
Henshin : //
Date d'inscription : 20/11/2017
Messages : 156
Mer 27 Déc - 15:21MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
Ces habitudes qui lui étaient familières de vouloir serrer la main de ses nouvelles rencontres avaient pris le dessus sur Jae Min. Le nouvel arrivant, lui avait mis un certain temps à saisir la main, toisant le groupe fraichement formé tandis que Shi Da essayait de ne pas bousculer les habitudes de chacun, contrairement à Jayden, qui se faisait un malin plaisir de montrer ses côtés relax à tous. Malheureusement, le rose n’avait pas l’air d’humeur et ses mots étaient aussi grinçant qu’une porte d’une maison hantée. Le sportif se mordit la lèvre, envoyant des coups de coude à son ami qui lui avait un peu trop insisté. Il essaya de sauver la situation en se levant et se présentant à son tour, faisant ainsi oublier au rose les mauvaises manières de son ami. « Wang Shi Da, enchanté ! » dit-il simplement, avec un grand sourire, même s’il ne lui inspirait aucune confiance. « Tu ne dérange pas, on est juste un peu timide au début, on ne se connaissait pas trop il faut dire, mais, ça nous fait une raison » autant ne pas chercher des noises et faire en sorte que tout se passe bien se disait l’américain.

Il n’eut pas vraiment de réponse à part un sourire à peine dissimulé, amer ? Possiblement, quoi qu’il lui en coutait, ce garçon n’avait pas l’air de vouloir s’intégrer et il ne pouvait rien faire de plus que regarder ce petit groupe et l’ambiance se dégrader, à moins que Jayden et le rose ne fassent des effrots. Seol Han, avait-il dit, hm, soit, il le retiendrait assez pour ne pas faire l’erreur de l’importuner celui-là.

« Et sinon, on a tous décidé de se rejoindre ici, enfin, même si ce n’était pas prévu, c’est fréquent pour les élèves ? » c’était rare qu’il s’entoure, disons-le franchement, Shi Da avait beau être sociable, il est assez sportif et hors de ses sentiers, il n’en avait pas conscience, ni de ce monde, ni de cette ville. « Ah… à moins que tu ne sois pas d’ici et que tu sois arrivé il en même temps que nous ? » Mauvaise idée sans doute de vouloir en apprendre plus, il tentait d’être avenant, mais ce comportement allait-il payer ? Ou au contraire le desservir ?
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Lun 1 Jan - 21:51MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
Contraste
J'étais toujours un peu honteux à cause de mon geste, je blâmais mon colocataire intérieurement mais j'étais certain qu'il était capable de ressentir cette aura sombre qui m'entourait à ce moment là par sa faute. Oui, il le sentait surement. Le connaissant, cela devait même le faire rire. Je me demandais parfois ce que j'avais fait pour mériter la compagnie d'un être tel que lui mais j'étais trop attaché à sa personne pour lui en vouloir réellement.

Ceci étant fait, je ne pouvais revenir en arrière sur mon geste que le rose avait sûrement jugé déplacé. Je ne fis rien d'autre que de me rasseoir en face de Shi Da, juste à côté de notre nouvel invité et pourtant je sentais que quelque chose avait changé entre nous, ne serai-ce qu'entre le garçon américain que je venais de rencontrer et moi. Jusqu'à présent, nous avions beaucoup discuté et parfois même ris sans véritablement marquer des temps de pause entre nous. La conversation s'était faite naturellement et je sentais bien que ce n'étais plus le cas, et ce depuis que ce mystérieux Seol Han nous avait rejoint. Je regardais fixement mes pieds en mordant nerveusement ma lèvre inférieure, j'avais la tête posée sur mes genoux repliés contre ma poitrine et je balançai mon petit corps frénétiquement. Je n'étais à ce moment là qu'angoisse et mon corps reflétait très bien mon état d'esprit.

Je fixai le sol devant moi jusqu'à ce que mon agaçant ami ne fasse des siennes et nous montre tout le charme et la délicatesse de sa petite personne en faisant une remarque plus que désagréable sur la couleur de cheveux de Seol Han. Je m'étais raidis à l'entente de ces paroles, visiblement choqué pour ne dire ne serai-ce qu'un tout petit mot par rapport à cela. Rien ne venait, rien ne sortait, j'étais ébahi. Plus les minutes passaient, plus je regrettai la présence du rosé. Je savais très bien qu'il ne m'avait rien fait et justement je ne lui en voulais pas pour ça, mais avant son arrivée tout le monde était plus ou moins agréable avec tout le monde.



J'appréciai le caractère de Shi Da, ce mec avait un bon fond et je le sentais, il faisait tout pour que tout le monde se détende et tentait de renouer la connexion entre nous. Il essayait tant bien que mal d'intégrer le rose à notre petite bande improvisée mais je devinais la difficulté à laquelle il devait se confronter. Je ne pouvais le laisser seul dans cette galère, surtout que les moues ambigus de Seol Han nous cachait ses véritables intentions, je me résolu à rendre ce début de conversation plus active en poussant un long soupir. Shi Da avait raison, nous paraissions timides alors que ce n'était pas le cas il y avait dix minutes de cela.

"Quoi qu'il en soit, j'adore venir me promener dans ce parc, il est grand, accueillant... Et puis il respire ni la pollution de la ville ni les équations ou encore les dissertations." et bien oui, je n'avais rien trouvé d'autre à dire, j'avais donc naturellement parlé de moi, espérant au fond de moi que j'animerai la conversation, je lançai à présent un petit sourire discret à l'intention du garçon américain en face de moi qui avait lancé le sujet.

Quelque chose en moi me disait que ma vie ou même mon avis n'intéressait pas Seol Han et j'espérais quelque part que mon intuition me trompe. Il n'avait l'air ni méchant ni bon, il était tout simplement ambigu à mes yeux.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
Henshin : Panthère nébuleuse
Date d'inscription : 14/08/2017
Messages : 546
Dim 14 Jan - 16:49MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
Il m’avait invité à rejoindre pour je ne sais quelle raison, mais mon comportement n’aidant pas à l’intégration, il s’est sans doute dit qu’une question telle que celle-ci aiderait à détendre l’atmosphère ? Se moquer d’un alpha, ce n’est pas recommandé pour toi très cher et si je claque des doigts, tu seras un petit toutou comme les autres, mais je suis d’humeur à te laisser une chance, bon roi que je suis, me contentant de sourire. « Non, Les coréens sont rarement chauves avec l’âge contrairement à d’autres. Mais je te rassure c’est une coloration, au cas où tu pensais cela naturel » il est évident qu’avoir des cheveux roses, ça n’existait pas, je me foutais allègrement de sa gueule. Les américains sont des crétins, mais je ne les sous-estimerais pas pour autant, je me contente de provoquer avant qu’un second étranger ne prenne la parole pour poser à son tour des questions. « Il semblerait que ce soit fréquent oui et je suis bien originaire de cette ville » que dire de plus ? Ils sont ennuyeux à mourir à faire connaissance d’une façon si pitoyable. La joie, la bonne humeur, aucune stratégie, aucune finesse.

Je remets mes mains dans mes poches avant que plus personne ne prenne la parole. La paix règne pour quelques minutes seulement puisque le plus timide des trois ouvre lui aussi sa bouche pour partager sa joie de ne pas être en cours et de profiter de la nature. Oui, j’ai parfaitement défini ce que ces humains appels nature, mais ne dis rien, ça ne servirait qu’à alimenter des débats stériles au sujet d’une nature qui n’a rien de réellement revigorante, pas autant qu’une forêt, c’est certain. « Nous sommes pas mal isolés des grandes villes à vrai dire, alors la pollution… ce ne sera pas les trois voitures du coin qui la créeront » simple constatation tandis que je regarde ailleurs, convoitant l’idée de retourner faire une balade meurtrière en forêt, mais non, je suis coincé et en plus je n’ai pas d’autorisation pour la semaine. Je soupire, j’aurais dû mener de quoi lire ou me prélasser au soleil sans avoir à supporter les pitres, mais qu’est-ce qui les aurait dissuadés de m’approcher ? Même une pancarte n’aurait pas suffi. Puisque j’en suis là, autant faire un minimum d’effort les apprivoiser et en faire de parfaits petits sujets. « Nous devrions nous asseoir, ce sera bien plus confortable » même si personne n’en a parlé il était prévisible que personne ne daigne bouger et de ce fait, autant prendre le taureau par les cornes. « Nous serons plus à l’aise pour discuter… ou pas » dis-je sans la moindre émotion. Je suis neutre, ou plutôt je ne laisse paraître ni ma désinvolture naturelle, ni joie, ni peine, rien qui ne suggère une émotion suffisante pour donner le ton à mes mots. Blague ou pas, ce n’était pas important.

:
 
avatar
+ D'infos
InvitéInvité
Mer 17 Jan - 15:27MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)

Contraste

C'était dingue de constater à quel point je pouvais manquer de tact parfois. Je ne savais pas ce qui m'énervait le plus à ce moment même: le fait d'être passé pour un idiot sans cervelle ou le fait d'avoir inévitablement trouvé quelqu'un de plus fort et plus rusé que moi. Alors que je voulais répliquer et lui faire part de mon avis sur cette coloration, mon colocataire me fit un signe que je compris instantanément. Après tout, il avait raison, ça ne servait à rien de remuer le couteau dans la plaie mais je n'oublierai pas cet affront de sitôt. J'entrepris de m'installer confortablement près des autres, c'est à dire à moitié allongé sur le sol, la mine boudeuse. J'étais très vexé par la réplique de l'invité que je ne portais déjà pas dans mon cœur.

L'ambiance qui s'était installée entre nous ne m'était pas familière, j'avais pour habitude de traîner avec des personnes avec qui je m'entendais bien, ce qui est normal, mais là je n'appréciai pas la compagnie du nouveau. Lorsqu'il prenait la parole, je tentais d'ignorer sa voix mielleuse et de calmer mes pulsions dévastatrices pour le bien de tout le monde. C'était tout à fait bête de ma part, rien ne m'empêchait de me lever et d'aller voir ailleurs. Pourtant, je ne faisais rien, je restais planté là.


Je ne savais combien de temps venait de se passer et l'ambiance était toujours la même. C'était bien compliqué à supporter alors je me devais d'agir et vite. "Shi Da, action ou vérité?" je venais de briser le silence pesant. J'avais bien honte de ce que je venais de dire, mais réfléchir n'était point mon fort et ce jeu stupide était le seul que j'avais en réserve. De nombreuses paires d'yeux se posèrent sur moi et je n'osais même pas tenter d'imaginer ce que pouvaient penser tous ces garçons autour de moi. Oui, ce jeu était stupide, mais s'ils avaient trouvés mieux avant on en serait probablement pas là. Non mais. Pourquoi étais-ce moi le responsable du choix du jeu alors que j'étais de loin le moins intelligent? Certes, je me dénigrais souvent mais c'était bel et bien la vérité.

Allô? Y a quelqu'un? devant les airs dubitatifs de mes compagnons, je pris la sage décision (ou pas) de faire avancer les choses. Je soufflai un peu face aux têtes ahuries et désespérées des autres. Vraiment, si cela ne leur convenait pas, il fallait trouver autre chose avant moi. "Bon, on va dire que t'as choisis action." j'arborais une tête de blasé comme jamais auparavant, ce qui me surpris justement. "T'vois ça? Bah prend le." je venais de sortir un élastique gris de mon sac à dos en le tendant à mon ami américain. "T'vois lui là?" je montrais Seol Han du doigt avec une pointe d'amusement dans les yeux. "Bah tu lui fais une jolie petite coiffure, bien comme il faut, that's the deal, come on boy."


~~~

Ihi ne t'en fais pas pour ça, en espérant que ça te plaise! ~

Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
+ D'infos
Henshin : //
Date d'inscription : 20/11/2017
Messages : 156
Lun 22 Jan - 22:52MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
L’ambiance était passé d’une chaleur douce et requinquante à l’ère glaciaire la plus meurtrière de l’histoire de cette planète. L’arrivée du nouveau venu n’y était pas pour rien, mais les paroles de Jayden non plus. Shi Da devinait que son colocataire regrettait son invitation auprès du garçon à la tignasse rose, mais ce n’était pas une raison pour se comporter de la sorte. Quelque chose lui disait qu’il allait le regretter. Jae Min de son côté restait sage et feignait l’indifférence, voulant surement conserver cette ambiance ou atténuer celle nouvellement instaurée, ce qui était tout à son honneur. Le sportif sourit malgré tout, s’excusant auprès de Seol Han pour sa maladresse. Comme prévu, ce dernier n’était pas en reste et vu les regards que se lançaient les deux énergumènes, il n’allait pas tarder à avoir de l’orage.

Loin de tout cela, Shi Da se concentra sur le plus calme « On n’est pas sortis de l’auberge » dit-il entre ses dents. Jayden lui avait apparemment parlé et il cligna des yeux avant de comprendre qu’un jeu avait été imposé. Ça allait dégénérer d’ici quelques minutes, paré à relever son défi, il ne s’était pas attendu à devoir coiffer le jeune homme. Mais pour lui, ce n’était rien de bien méchant, il montra donc l’élastique à l’étudiant, lui demandant si ça ne le dérangeait pas et le rose affichait un sourire qui disait clairement « tente ta chance, mais tu vas le regretter » ce qui était fort dissuadant. Puis une question subsistait « Mais, Jay, tu fais quoi avec un chouchou dans ton sac ? » Le rose se mit à rire discrètement, attirant l’attention du futur médecin qui se massa la nuque de sa main libre. « Bon, je me lance, désolé Seol Han »

En s’approchant, Shi Da tentait de ne pas regarder l’étudiant qui visiblement le dévisageait avec une telle ardeur qu’il en était assez mal à l’aise, fronçant ses sourcils pour se concentrer. Il ne fit qu’une petite houpette avec la frange du jeune homme, rien de plus, rien de moins et voir ce front dégagé rendait le garçon plus attendrissant qu’il ne l’avait jamais été. Malheureusement, son sourire lui, était resté figé et la contraction de sa mâchoire ne lui disait rien qui vaille. Il revint à sa place, mordillant sa lèvre en évitant les représailles visuelles. « Jae Min, action ou vérité ? »

hrp:
 
+ D'infos
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
 
Contraste (ft. Shi Da, Jae Min & Seol Han)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kim Seol Hyun (AOA)
» [DIVERS] - Aide aux Devoirs
» (f) yeon areum feat. kim seolhyun (aoa)
» Moon Eun Bi @moonbi
» I will never let you down (+) Hong Seol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
InEko :: RP-
Sauter vers: